Nouveau site

site des collectifs locaux antidelation et du CNU

dimanche 17 février 2008, par Etienne


La Loi de Prévention de la Délinquance a été votée en mars 2007. La lutte n’est évidemment pas terminée et nous nous battons pour son abrogation et contre tous ses effets, notamment ses conséquences sur le travail social. Cette loi est le corrolaire d’un système où la délation est érigée à nouveau en mode de gestion d’une société dans laquelle le contrôle social ne se contente plus d’une omniprésence policière mais de la participation active de chacun. Une société de peur de l’autre et de repli sur soi. Une société dont nous ne voulons pas.