loi prevention de la délinquance suite

dimanche 15 octobre 2006


Le rassemblement contre la loi de la délation ce mardi 10 octobre a rencontré un réel succés.Tout nous encourage à ne pas en rester là d’autant . plus que nous sommes tous convaicus que cela ne sera pas suffisant pour faire reculer sarkosi. Par contre il est intéressant de noter que partout en France la contestation commence a s’organiser. Il est proposé de faire une réunion de coordination et de débat sur le sujet afin de donner suite au mouvement le :

JEUDI 19 OCTOBRE A 20HOO SALLE 153 AU FORUM DE LA BOURSE DU TRAVAIL (Place de l’EUROPE ) a GRENOBLE

Beaucoup de proféssionnels du secteur de l’action sociale,de la psychiatrie, de l’éducation nationale,du milieu hôspitalier ..sont prêts a refuser d’appliquer des directives imposées par une loi fascisante modifiant complétement nos proféssions.et leur contenu Il en est de même pour les salariés de la préfecture et de la ddass qui en plus sont confrontés a la loi immigration construite sur les mêmes principes de délation et de sanctions stigmatisant les plus pauvres et les plus démunis Ils se sont déja réunis une premiére fois fin juin pour s’organiser. Il me semble que nous avons a dire NON .Mais le non s’organise......Bref en disant non,en refusant d’obeir comment ne pas perdre son emploi.I il faut s’y préparer si la loi passe en force comme on peut s’y attendre... Nous avons fait reculer le CPE aprés que la loi soit votée. Nous devons continuer a agir,a sensibiliser l’opinion et a gagner le rejet pur et simple de cette loi.

Pascal Dupas(co-animateur du collectif CGT action social et adhérent a l’appel du collectif contre la loi prévention de la délinquance )


1 Message

  • Mobilisation contre la loi prevention de la délinquance suite

    8 novembre 2006 18:47, par collectif antidélation 38

    UNE VIE SOUS SURVEILLANCE ?

    Pour le retrait du projet de loi Sarkozy « prévention de la délinquance »
    Soyons nombreux et nombreuses !

    A la réunion publique d’information et de débat du
    Mardi 14 Novembre 2006 à 20h00 à l’IFTS d’Echirolles – 3 avenue Victor Hugo

    A la journée d’action nationale du Samedi 18 novembre à Paris
    Départ 13h00 de la place d’Italie en direction de l’Assemblée Nationale
    Pour le transport pour Paris, nous contacter par mail : partipris1 yahoo.fr

    A l’appel du Collectif Unitaire Anti-délation 38 :
    Des éducateurs des services de prévention spécialisée et des professionnels du social de l’agglomération grenobloise, Collectif Parti Pris, Collectif des étudiants en travail social de l’IFTS et de l’IUT, Les Raisons de la Colère, Ligue des droits de l’homme et du citoyen de Grenoble, UNL 38, Sud Lycéen 38,Union Syndicale de la Psychiatrie 38, Syndicat des Avocats de France de Grenoble, CGT Action Santé Social Isère, FSU 38, Sud éducation, CNT interco 38, CNT éducation 38,Union Départementale CFDT, PAS 38, Mouvement des Jeunes Socialistes 38, JC-Isère, Les Verts 38, PCF Isère, LCR 38.