compte rendu réunion du 24 mars

mercredi 30 mars 2005


Nous étions 8. Personne de Vitry n’a pu venir. Ordre du jour : *-1)*Trophée Big Brother Awards

*-2)*Projet de bulletin du collectif

*-3)*Projet de journée info-débats à Vitry

*-4)*Souscription

*-5)*Projets de courriers divers

*1)*Sans qu’on sache pourquoi ni comment, le journal Playboy a fait un article sur M. Biard et l’opération de fichage sur Vitry. Du coup l’Union et FR3 ont redécouvert que Biard et Savary ont reçu le prix Orwell 2004 et ont fait l’un un papier (23 mars, édition Vitry) l’autre un reportage(24 mars, infos régionales 19-20h). Puisque ni Michel Biard, ni René-Paul Savary ne sont allés chercher leur prix, une étude scientifique est engagée pour qu’il puisse leur être remis.

*2)* Un projet de bulletin a été présenté et retenu, ceci dans l’objectif que la communication ne reste pas entre les personnes « connectées » par internet... Il s’agira d’un 4 pages contenant de courts articles, et des infos diverses autour de la délation et du sécuritaire. Afin de rentrer dans nos frais de photocopies, il sera vendu quelques centimes et aussi diffusé en ligne, bien sûr. Le contenu des n° 1 et 2 est déjà défini.

*Nous nous réunissons le vendredi 1er avril à midi Maison des Syndicats à Reims, étage CFDT, pour relecture et corrections.* **

*3)* Nous avions déjà évoqué la dernière fois la nécessité d’une action sur Vitry. L’idée d’une journée infos-débats a été retenue et nous souhaitons l’approfondir avec les Vitryats. *Nous proposons donc une réunion le jeudi 28 avril à 19h30 à Vitry en invitant à y participer le plus grand nombre de personnes et de membres de Services ou associations pour préparer cette journée. Toute proposition est bienvenue.* **

*4)* Le collectif du Bas-Rhin nous propose 100 euros. Nous pouvons donc compter à ce jour sur la somme de 1773 euros. Il nous manque environ 500 euros.

*5)* Proposition a été faite de rédiger un courrier du collectif en direction des association nationales professionnelles (SNASEA, ANAS, CNAEMO, UNIOPS, UNASEA, Claire Brisset *et plus si vous avez d’autres idées*) pour attirer leur attention sur le fait que le projet de loi de prévention de la délinquance n’est absolument pas abandonné mais que devenant interministériel certains de ses aspects se trouvent disséminés dans d’autres textes ou projets. Nous leur demanderons de rester très vigilants et mobilisés. Si une première rédaction est possible d’ici là, *le contenu de ce courrier sera évoqué le 1er avril lors de la réunion mentionnée plus haut.* Nous envisageons d’en adresser copie à la presse.

Un autre courrier de notre part pour relancer la CNIL est envisagé rapidement. La LDH, en la personne de Mr Tubiana, son Président, vient de leur en faire parvenir un pour leur demander de se positionner (aucune nouvelle officielle de la CNIL depuis le courrier par lequel nous les avons saisi fin mai 2004).

Enfin, et pour information, 4 députés ont répondu à nos courriers, pour nous dire grosso modo qu’ils sont attentifs.

Les étudiants de l’IRTS, très pris en ce moment, nous font savoir qu’ils se tiennent néanmoins informés et reçoivent nos compte-rendus.

Je termine avec une recommandation du Collectif du Cantal qui invite tout un chacun à lire le dossier "Chômeurs : Comment l’ANPE et la CAF débusquent les feignasses" dans le dernier n° de CQFD du 15 mars 2005 (en vente en kiosque pour 2 euros).

*_REUNIONS:_ * *Vendredi 1er avril à midi, maison des syndicats à Reims* *Jeudi 28 avril à 19h30 à Vitry-le -François (lieu à définir)*