actualité du collectif 41

compte rendu de notre dernière rencontre et avenir de la mobilisation...

vendredi 8 octobre 2004

Il faut se réveiller, les vacances sont finies !


Le collectif 41 s’est réuni hier soir à Blois. Nous n’étions que 14, ce qui est peu au regard de l’importance de l’ordre du jour prévu : retour sur le comité de concertation qui a eu lieu à vendôme, retour sur la rencontre nationale des collectifs, et réflexion sur mobilisation à venir...

* comité de concertation

La première de ce nouveau type d’instance dans le département a eu lieu fin septembre. Etaient présents Mr Dumontet (l’élu chargé de la question), le commissaire de Police, la DPASS (responsable circonscription), des responsables d’établissements scolaires, la PJJ, le service de prévention de l’ACESM (directeur, qui est venu à la demande du conseil général). Aucun travailleur social de terrain n’était présent mais quelques informations sont parvenues à nos oreilles... Chacun a reprécisé ses missions puis une liste nominative de 78 jeunes fournie par le commissariat a été proposée ! A priori les participants devraient plus s’orienter vers des échanges thématiques, style « l’absentéisme », sauf que dans cet exemple le principal du collège propose de confronter sa liste d’élèves à celle du commissaire... bref nous devons faire preuve d’une vigilance extrême quant au devenir de cette instance. La deuxième réunion aura lieu fin novembre 2004.

Nous avons appris également qu’une « veille éducative » allait se mettre en place sur Blois, dans le cadre du contrat de ville. Nous allons également suivre attentivement la forme que cela va prendre car il est déjà question d’une « charte de condidentialité » qui préciserait cette nouvelle forme d’échange d’information qu’est le secret « partagé »...

D’ailleurs à ce sujet c’est avec inquiétude que nous avons découvert la rapidité des organismes de formation (CERF et ITS-ARFOC) qui dans leur catalogue 2005 proposent déjà des formations sur l’évolution de la notion de secret professionnel.

* compte rendu journée des collectifs à Paris du 2 octobre

Une représentante du collectif qui s’y est rendue doit transmettre son compte rendu prochainement sur le mail. D’ailleurs vous pouvez déjà lire celui des collègues du Loiret (message de serge cornéat). La décision principale concerne l’organisation d’une manifestation nationale en fin d’année.

* et demain... décisions prises hier :

Le projet de loi passera au parlement en décembre 2004. C’est à dire dans 2 mois !!! Nous avons donc décidé de réactiver nos réseaux pour faire à nouveau monter la pression !

Nous allons :
- prendre contact avec l’ANAS (association nationale des assistants de travail social) et le CNLAPS (Prévention spécialisée) pour savoir ce qu’ils savent et comment ils se positionnent.
- prendre contact avec les collectifs du Loiret et de l’Indre et Loire pour favoriser la coordonination de nos actions.
- prendre contact avec les syndicats du 41 qui s’étaient mobilisés lors des dernières actions du collectif
- une rencontre régionale des éducateurs travaillant en prévention spécialisée aura lieu début novembre autour de cette actualité sociale, nous tacherons de ré-activer la mobilisation.
- et chacun a pour mission de transmettre l’actualité du collectif autour de lui !

*****

La prochaine rencontre du collectif aura lieu le mardi 9 novembre 2004 à Blois (18H30, nouvelle bourse du travail). L’ordre du jour sera précisé quelques jours avant.

La menace est à nouveau d’actualité !!! Nous comptons donc sur vous pour mobiliser vos collègues et partenaires proches pour que cette loi et ses applications locales ne détruisent pas l’action que nous menons au quotidien auprés des publics en difficulté, quelque soit notre mission.