Vitry-le-François : une victoire mitigée !

Plus de fiches mais un diagnostic médico-social pour le 25 juin.

mardi 8 juin 2004, par Nath


La manifestation nationale qui a eu lieu à Vitry-le-François a rassemblé environ 500 personnes, dont un grand nombre appartenaient à d’autres collectifs venus du quart nord est. Après un rassemblement devant la mairie, pendant qu’un petit groupe distribuait des tracts à la sortie des entreprises et un pique-nique sur la Place d’Armes, les manifestants se sont dirigés vers le quartier du Hamois, emblématique car équipé depuis peu de vidéo-surveillance. Pendant ce temps, trois délégations rencontraient respectivement le maire, la sous-préfète et un député, Mr De Courson, tristement connu pour avoir il y a quelques années élaboré un rapport parlementaire sur les fraudeurs RMIstes, faux-chômeurs, allocataires, etc... et proposé de mettre en connexion les différents organismes (sécu, CAF, impôts...)(décidément c’est une obsession !-NDLR)

Le lendemain, une nouvelle délégation rencontrait Mr Savary, Président du Conseil Général de la Marne. Après deux heures de discussion, celui-ci a fini par renoncer aux fiches et a donné l’instruction qu’elles soient détruites ! En contrepartie, il a exigé que des propositions de méthodologie pour établir un « diagnostic partagé » sur la ville de Vitry-le-François lui soit fournies par les responsables des différentes structures : CAF, CCAS, UDAF, Sauvegarde, Vitry Habitat (organisme logeur), EPSDM, etc. pour le 25 juin prochain.

Le Collectif marnais de veille contre les dérives sécuritaires et les atteintes aux libertés individuelles s’est réuni le lundi 7 juin. Nous nous félicitons de la manifestation du 3 juin dernier et tenons à remercier tous ceux qui de près ou de loin nous ont soutenus en venant, en envoyant leurs protestations au Conseil Général, à la mairie, à la préfecture, en nous envoyant des messages de soutien, en nous donnant des idées et la pêche, en diffusant des tracts et de l’information, collectifs, individus, syndicalistes ou non....

Les responsables des structures sont convoqués par Mr Savary le mercredi 9 juin à Vitry-le-François à 17h30. Une délégation du Collectif marnais s’y rendra également pour remettre le texte suivant :

"Le Collectif Marnais de Veille contre les Dérives Sécuritaires et les Atteintes aux Libertés des Personnes s’est constitué pour résister au pré-projet de loi contre la délinquance (dit projet Sarkozy).

Suite à l’expérience pilote de fichage, menée à Vitry-le-François, une manifestation nationale s’y est déroulée le jeudi 3 juin 2004.

Le 4 juin, Monsieur SAVARY, Président du Conseil Général de la Marne, s’est engagé auprès de la délégation à détruire sans délai les fichiers existants.

Il demande aux différentes institutions médico-socio-éducatives « d’élaborer un autre outil de travail, préservant l’anonymat des personnes, pour faire émerger les besoins ».

Les objectifs d’un tel outil restent à ce jour totalement obscurs.

Le Collectif Marnais de Veille contre les Dérives Sécuritaires et les Atteintes aux Libertés des Personnes tient à réaffirmer sa vigilance face à toutes dérives sécuritaires dans les méthodes et objectifs employés."

Châlons-en-Champagne, le 7 juin 2004.