Villepin-Sarkozy, unis...ou presque !

Le Journal du Dimanche du 13 novembre 2005

mardi 22 novembre 2005


Extrait :

« Le calme retrouvé, comment préparer l’après ? Là encore les deux camps rivalisent. A Matignon, on rappelle les propositions faites par Villepin en matière de logement, d’éducation et d’emploi, fruits de consultations tous azimuts. Place Beauveau on annonce la reprise d’un projet de loi sur la prévention de la délinquance rédigé en 2003, lors du premier passage de Sarkozy à l’Intérieur, et laissé dans les tiroirs ensuite. « Villepin s’est assis dessus » lâche t-on. Le projet devrait être débattu avant la fin du mois. La question des allocations familiales de parents défaillants ou encore la vidéosurveillance dans les parties communes, ne manqueront pas de susciter de vifs débats. De même que la discrimination positive chère au ministre : « Nicolas Sarkosy va remonter au créneau sur le sujet, car c’est le seul moyen de donner des perspectives aux jeunes des quartiers. Aujourd’hui ça passe mais avant, pour Chirac et Villepin, la discrimination positive c’était un gros mot ! ». Le marquage à la culotte est indéniable. Mais, de part et d’autre, on s’emploie à mettre en exergue « le bon travail » effectué « en bonne harmonie » selon une répartition des rôles vue par Matignon : « Sarkozy, c’est l’action sur le terrain, Villepin la gestion de la crise ».

(...)