Vers un projet de loi sur la prévention à l’automne

vendredi 22 juillet 2005


Voir en ligne : maire Info

« Depuis 2002, la délinquance a diminué de 12,5% », affirmait Nicolas Sarkozy dans un entretien récent accordé au quotidien Libération (16 juillet 2005). « Il est vrai que lutter contre les violences urbaines est compliqué parce que la répression ne suffit pas. C’est pourquoi je présenterai un projet de loi sur la prévention à l’automne ». Reste à savoir ce que prévoira ce texte. Le président de la République avait, en novembre dernier, appelé à la mise en place d’une véritable politique de prévention qui ferait l’objet d’un plan présenté en Conseil des ministres « dans les semaines qui viennent ». Or, depuis novembre dernier, aucun plan n’a été présenté en Conseil des ministres. Celui-ci devait prévoir notamment la présence de travailleurs sociaux dans les commissariats et confier aux maires le rôle de « pilotes » de la prévention. Parallèlement, le président de la République a aussi préconisé « le développement d’une politique ambitieuse de prévention ». Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, le mois de juin 2005 aurait permis de « retrouver une tendance favorable de l’évolution du nombre de crimes et délits constatés (- 0,64 %) par rapport au même mois de 2004 ». Cette évolution, au premier semestre de l’année 2005, serait pour la troisième fois négative sur la même période depuis 1996 : - 2,20 %, soit 42 422 crimes et délits de moins qu’au premier semestre 2004 - laquelle aurait déjà enregistré une baisse de 74 864 faits par rapport à la même période 2003. Les crimes et délits constatés diminueraient en effet de 1,63 % pour la police nationale et de 3,75 % pour la gendarmerie nationale. A Paris, la baisse serait de 2,63 %.