Une manifestation dénonce le plan sécuritaire

compte-rendu de la presse locale

dimanche 26 mars 2006


Le Collectif 85 appelait à une manifestation, mercredi soir à la Roche-sur-Yon, devant la préfecture. II s’agissait pour les membres de ce collectif d’ asso­ciations et de mouvements po­litiques, de dire leur refus du plan de prévention de la délin­quance, présenté par le mi­nistre de l’Intérieur. De dire « non à la délation et à la ré­pression sociale. » Les manifes­tants ont commencé à se ras­sembler vers 17 heures devant la préfecture. Ils ont été rejoints par des jeunes opposés au CPE. Après une prise de parole, un cortège s’est formé, pour enta­mer un défilé jusqu’ à la place Napoléon, où des jeunes oppo­sés au CPE ont dressé un camp. La banderole principale portée par le collectif notait : « Proté­geons la jeunesse au lieu de nous protéger d’elle ».

PNG - 262.5 ko

Une banderole qui permet de rassembler adultes du Collectif 85 et jeunes manifestant contre le CPE.

Le collec­tif dit « non à des mesures ré­pressives fourre tout pour organiser la surveillance des popu­lations en difficulté considérées comme potentiellement dangereuses. » Pour le collectif, c ’est à la fois le dépistage précoce des enfants à risques, l’ extension des pouvoirs du maire, les in­tervenants sociaux devenant auxiliaires de police. Face à ce­la, il s ’agit, pour le collectif, de « défendre la dignité des per­sonnes, le droit à la vie privée et d’abandonner le plan de prévention de la délinquance. »

Le Collectif 85 se compose d’ ATTAC, CGT, PC, Collectif contre la précarité, Collectif de Résistance Sociale de Fontenay, Ecologie sociale, FCPE, FSU, Pédagogie Freinet, LCR, Ligue des Droits de l’Homme, No pasaran, La Roche Claire, Syndicat de la Médecine Générale, Union syndicale Solidaires, ANAS.


150 personnes réunies « contre la délation »

PNG - 229.5 ko

Une manifestante « dénonce » un « futur délinquant » : le bébé n’ est-il pas « un récidiviste qui a toujours faim (... ) et vit aux dépens de son entourage » ?

Environ 150 personnes ont ré­pondu hier à l’ appel du Collectif 85 contre la délation et la répression sociale ( lire O.F. paru jeudi 16 mars ). Regroupés enfin d’ après-­midi devant la préfecture, les mani­festants ont notamment déployé une banderole « Protégeons la jeu­nesse au lieu de nous protéger d’ elle. » L’objectif était de faire en­tendre aux représentants de l’ État leurs vives inquiétudes face au pro­jet de loi pour la prévention de la dé­linquance. Un projet de loi initié, fin 2003, par Nicolas Sarkozy, alors mi­nistre de l’ Intérieur. Après un par­cours dans le centre-ville de la Roche-sur-Yon, le cortège a rejoint le campement installé par des op­posants au CPE (Contrat Première Embauche).

La dernière mouture du texte de projet de loi de prévention de la dé­linquance est consultable sur le site www.syndicat-magistrature.org