Une loi contre les pauvres

mercredi 17 mars 2004, par gerard

Déclaration d’Olivier Besancenot


Nouvelle étape de la guerre que mène le gouvernement contre les pauvres, le projet de loi sur la « prévention de la délinquance » est inaceptable. Les travailleurs sociaux, le syndicat de la magistrature, le syndicat national des médecins de PMI... l’ont bien compris.

Il faut faire reculer ce gouvernement qui entend soumettre les milieux populaires à un contrôle permanent et généralisé. Fin du secret professionnel et obligation de délation, caméras braquées sur les HLM et les établissements scolaires, pouvoirs élargis de la police... Pour le gouvernement, tout doit être mis en place pour surveiller et contrôler les délinquants potentiels, c’est-à-dire les pauvres.

Classes laborieuses = classes dangereuses. Raffarin, Fillon, Sarkozy roulent tout droit vers le XIXe siècle.

Le 17 mars 2004