Un RESEAU NATIONAL CONTRE LE FICHAGE : Tribune de Presse 2012.

dimanche 26 février 2012, par Coordination Région Parisienne


L’idée du projet en cours est d’échanger, rassembler et mutualiser les forces, dans une lutte généraliste contre les innombrables fichiers liberticides qui se multiplient...

Cela peut cesser !

A ce jour 27 organisations, dont le Mouvement Antidélation, se sont portées signataires d’une Tribune de Presse. Nous venons d’apprendre une 28ème signature du CREIS-TERMINAL, association de chercheurs et enseignants universitaires de haut niveau, en informatique et sciences sociales.

Voici quelques extraits du Texte de cet Appel unitaire :

«  EN 2012, SAUVONS LA VIE PRIVEE ! Pour un véritable droit d’opposition à l’informatisation de nos données personnelles Notre vie privée est en danger ! Dans tous les domaines de la vie socio-économique - éducation, santé, protection sociale, administrations locales et centrales, instances financières et policières, etc.-, chacun d’entre nous se retrouve dépossédé arbitrairement de ses propres données personnelles, pour devenir l’objet d’une surveillance insidieuse échappant à tout contrôle légal réel.

(...)

Ce fichage tentaculaire intéresse aussi bien l’Education nationale (Base élèves, fichier SCONET pour le secondaire, fichage des décrocheurs...), le travail social (action sociale des Conseils généraux, mairies et CCAS, allocataires de minima sociaux, SIAO pour les sans domicile...), les contribuables et les consommateurs, les clients des banques et des assurances, les personnes de nationalité étrangère (fichiers OSCAR de l’aide au retour, application de gestion AGDREF...), celles placées sous main de justice (gestion informatique des détenus GIDE, fichier FIJAIS des auteurs d’infractions sexuelles...), celles suivies en psychiatrie (RIMP, HOPSY)... Cependant que l’on dénombre environ 80 fichiers de police, catalogues présomptifs truffés d’erreurs concernant par dizaines de millions les simples suspects de délits commis ou à venir, et même les simples opposants politiques (fichiers STIC des infractions constatées, FNAEG des empreintes génétiques, PASP des atteintes à la sécurité publique, projet de fichier centralisé des données identitaires et biométriques, etc.). C’est ainsi l’ensemble des populations susceptibles de poser problème à l’ordre en place qui sont fichées, et finalement nous tous, notamment avec le Livret personnel de compétences expérimental qui livrera bientôt notre parcours scolaire puis professionnel au bon vouloir des employeurs.

(...)

Aux chiffons les fichiers ! En ce début 2012, contre un fichage informatique des données personnelles aussi profondément abusif, au point de se ficher de la loi elle-même, il est grand temps de rééquilibrer la balance ! Comme leur nom l’indique, nos données personnelles relèvent strictement de notre vie privée, et nulle autre instance n’est habilitée à se les approprier et en faire usage sans attenter gravement aux droits fondamentaux de chacun et de tous. Agissons sans tarder pour défendre notre vie privée et nos libertés individuelles et publiques :

EN 2012, REFUSONS LE FICHAGE INFORMATIQUE ! »

- Vous trouverez le texte intégral en pièce-jointe, ci-dessous.

- L’Union Syndicale de la Psychiatrie a aussi ouvert sur son site, une pétition nationale en ligne, pour ceux qui souhaitent soutenir la démarche : http://www.uspsy.fr/Petition-En-201...

Information à faire circuler !

Résistons à la délation et aux fichages.

Agnès

Documents joints

  • Document
    (PDF – 38.7 ko)

    FICHAGE : Tribune Unitaire -Février 2012