SIAO : Demandeurs d’hébergement « Rentrez dans le FICHIER SOCIAL national et restez à la rue ! »

jeudi 7 avril 2011, par Coordination Région Parisienne


Le problème terrible de manque de places d’hébergements sociaux d’urgence et d’insertion, n’est pas pour s’arranger : il empire chaque année.

En parallèle, le nouveau Fichier social SIAO national répertorie maintenant et conserve les informations sur toutes personnes que les difficultés de la vie amènent à devoir solliciter un hébergement social : le « SDF » du coin bien-sûr / mais aussi la femme victime de violences conjugales avec ses 3 enfants qu’aucune amie ou famille n’a assez de place pour héberger des mois / le jeune venu chercher du travail en région parisienne qui a trouvé du boulot et dort tous les soirs dans un lieu différent, si ce n’est dans la salle d’attente des urgences d’un hôpital, sur le conseil-même du « 115 » qui lui répond être « complet »...

Alors sur ce nouveau scandaleux Fichier SIAO supplémentaire, divers syndicats et associations se mobilisent et laissent des appels virulents dans différents départements :

- F.O. dans le Bas-Rhin, SUD Santé-social en région parisienne (voir tracts ci-dessous).
- L’ANAS (Association Nationale des Assistants Sociaux) a publié un communiqué sur son site.
- « Une enquête de MEDECIN du MONDE réalisée entre décembre 2010 et février 2011 dans six grandes villes (Lyon, Grenoble, Marseille, Toulouse, Montpellier, Toulouse) confirme l’inadéquation du dispositif d’hébergement avec les besoins. Parmi les 182 personnes pour lesquelles l’association a effectué un signalement, la moitié sont restées à la rue... » et « L’Etat n’apporte qu’une injonction budgétaire : 3 % de dépenses en moins en 2011 pour les personnes en situation d’exclusion au niveau national, selon la circulaire du 4 mars dernier, précise la FNARS. » (extrait Article ASH du 1/4/2011 p.26)

Comme dans le secteur de la Santé et de l’Education, plus on réduit les moyens plus on développe le fichage...

Ce nouveau SIAO ici, fiche les demandeurs dans un immense répertoire informatisé nominatif, qui est constitué par un véritable interrogatoire de police :

Dans l’exemple du fichier SIAO de la Saône-et-Loire dont les 9 pages de questions nous sont parvenues, on voit des items sur des questions confidentielles très délicates (prison, violence conjugale, suivi santé et par qui ?, etc.) avec des « bloc-notes » de plages libres de commentaires (à la cloche-merle donc) à remplir PARTOUT, qui seront remplis en posant les questions, par téléphone même à toute vitesse... et par des salariés qui peuvent n’avoir aucune formation sociale qualifiante... !

Consultez ce questionnaire édifiant de dossier SIAO informatisé dit « social », pour sa version Saône-et-Loire, en pièce-jointe ci-dessous.

Résistons à la délation.

Agnès

Documents joints