Résistance à la Délation et les artistes/musiciens

Collectif Toulousain Résistance à la Délation, Membre du Mouvement National Antidélation

jeudi 13 mai 2010, par Collectif toulousain

Contenir, surveiller, fliquer, cibler, dénoncer, punir, pourchasser, menacer, enfermer…


Dés 2004, le collectif informe et mobilise contre les dangers de la Loi Prévention de la Délinquance du 5/03/2007. Aujourd’hui, il exige l’abrogation de la Loi, prévoit d’organiser la désobéissance face à son application et se bat contre les logiques sécuritaires de contrôle social en lien avec les autres collectifs en lutte. Il demande le vote de la non application de la loi au conseil municipal de Toulouse.

Cette loi amalgame prévention, accompagnement éducatif et répression, fait la confusion entre difficultés sociales et délinquance. Elle engendre la perte du droit au respect de la vie privée des personnes. La loi considère qu’il y a des catégories de personnes à risques qu’il faut écarter : enfants, familles en difficultés, toxicomanes, malades mentaux.

Résistance à la Délation et de nombreux artistes musiciens se rejoignent sur le terrain de l’engagement militant et musical. Suspicion et chantage à la délation sont les rouages de ce système organisé. Une politique axée sur l’ordre public est démocratiquement dangereuse : criminalisation des luttes, suppression des libertés individuelles et instrumentalisation de l’action sociale.

La délation devient un devoir républicain. Les artistes et les militants sont sommés de se taire.

 ! RESISTANCE !

Anti.delation abri31.org

Documents joints