Rapport définitif BENISTI

samedi 11 mars 2006, par Emmanuel


Voici le dernier rapport « confidentiel » Bénisti daté de Septembre 2005, il manque dans le document la page 17, ce n’est pas un oubli.

Et à côté, le rapport définitif, celui qui a été remis à Sarkozy. Ce dernier a reçu un coup de baguette magique de la fée INSERM.

Bonne lecture.

Documents joints


2 Messages de forum

  • Rapport définitif BENISTI

    20 février 2006 13:50, par lola el duende

    bonjour, le projet de rapport Bénisti (député) sur la prévention de la délinquance pondu en 2004, était xénophobe. Autrefois il ne fallait pas que les parents parlent patois dans leur foyer, « il faut que les mères s’obligent à parler français » de peur de transformer leur progéniture en grands criminels ; foin de l’héritage culturel, le père était pratiquement poursuivi si il persisait à parler « bamboula » (selon les dires d’un journaliste !)
    Le rapport final d’octobre 2005 veut transformer les maternelles en CMPP ( je cite : « il faut ouvrir les maternelles aux pédopsychiatres »). La nouvelle mouture (voir le lien ci-dessus) caresse les émigrés dans le sens du poil : maintenant on parle d’’enrichissement culturel". Bref, l’ancien rapport était méprisant, le nouveau est sournois.

    Ce rapport est contradictoire car il veut redonner l’entière autorité aux parents et en même temps si ils ne vont pas dans le droit chemin, un référent sera nommé pour l’enfant court-circuitant l’autorité parentale.

    Par ailleurs « le médecin de famille doit jouer un rôle important dans le groupe de personnes référentes qui interviennent autour de l’enfant car il a une bonne connaissance de la famille et détient leur confiance ». Cela veut dire que, vu qu’il « faut redéfinir le secret professionnel », le médecin de famille va trahir la confiance de ses patients ! On ne parle plus de secret partagé mais de « mutualiser les connaissances » concernant l’enfant. Pauvre bambin, s’il y a un secret honteux le concernant, il ne va pas pouvoir « en disposer » comme il l’entend en en parlant éventuellement à une personne de confiance, mais tout sera étalé sur la place publique jusqu’à la fin de sa scolarité.
    Il ne faut pas que dans 20 ans on trouve normal de procréer, puis de laisser l’éducation de nos bambins à un référent, au psy. vision d’apocalypse.
    Dans la même veine, le rapport de l’Inserm de septembre 2005 sur les troubles du comportement de l’enfant donnne froid dans le dos ; celui-là prône la ritaline (en deuxième intention dit-on) à tout va pour le moindre écart de conduite.

  • Rapport définitif BENISTI

    2 mai 2006 10:01

    bjr je me presnete benoit etudiant éducateur de jeunes enfant à lille dans le cadre de ses deux rapp inserm et benisti les etudiant educateur de lille on cree un collectif ARETER LA COUCHE EST PLEINE on a editer un trcat qi commence a etre difuser pour relayer l’info car noubkion pas que bcp d’acteur du social ne sont meme po au courant on a aussi crer un site internet http://www.arretons.sup.fr
    le collectif commence a bouger mais comme partout jai limp que les gen se mobilise pas c afolant qd meme si vous aver des info sur le nord des contact des idee rejoigner nosu ou autre je vous file en prime ladres mail de notre collectif arretons hotmail.fr