Rapport BOCKEL ! ALERTE INTERPROFESSIONNELLE EN COURS...

lundi 8 novembre 2010, par Coordination Région Parisienne


Le Rapport BOCKEL sur « LA PREVENTION DE LA DELINQUANCE DES JEUNES », est paru : Vous le trouverez en PIECE-JOINTE, avec quelques informations donnant l’ambiance autour, et un 1er communiqué en réaction, celui du Collectif « Pasde0deconduite ».

Le 3 novembre 2010, Jean-Marie BOCKEL Secrétaire d’Etat à la Justice, a remis son rapport, à l’attention du Président de la République qui lui avait commandé ce été. Quelques jours après les « Assises » sur le même thème, qui se sont tenues de façon très peu ouverte.

- Le Rapport RUESTCH sur le même sujet, en février 2010 (salarié de la ville de Mulhouse de Jean-Marie BOCKEL), était très bien écrit, mais d’une compromission mangeant à tous les râteliers... Pour mémoire sur les points les plus noirs et dont plusieurs ont été mis à exécution, voir :

http://antidelation.lautre.net/spip.php?article2084

- Le célèbre Rapport BENISTI précédemment sorti en 2004-2005, avait fait contre lui l’unanimité des professionnels du social, de la jeunesse, de la santé, de la justice... et est resté dans les annales pour le fond comme pour la forme. Il portait ainsi, le mémorable « les enfants qui parlent le PATOIS du pays » parlant de langues historiques comme l’arabe ou le chinois, bien-sûr..., mais mot qu’on trouvera très « terroir bien de chez nous ».

La version actuelle par le Maire de Montfermeil (93), est délocalisée en Afrique du Nord : les enfants qui « parlent SABIR », a-t-il dit durant les « Assises ». (voir ci-dessous)

Les 94 pages du rapport BOCKEL sont donc à étudier !

En introduction à ce Rapport, voici des perles rapportées par différents journalistes ayant pu assister aux « Assises » :


1) Extrait Actualités Sociales Hebdomadaires du 22/10/10 p.19

« JM BOCKEL a déclaré aux Assises de la Prévention de la Délinquance Juvénile le 14 octobre qu’il fallait “réinvestir politiquement le travail social en valorisant davantage auprès du public les travailleurs sociaux, les juges des enfants, les professionnels de la protection de la jeunesse”. »

2) Extrait Article de l’hebdomadaire POLITIS, du 4/11/2010, p.28, par Christine Tréguier : “Sarkozy invente le délit de sale gosse.”

« A les entendre [NDLR : les intervenants], des jeunes originaires des banlieues et pas-Français-de-souche qu’il convient de rééduquer au plus vite. Comment ? En obligeant, par exemple, enfants et parents à aimer la langue, la culture et le patrimoine de notre pays. Car chez ces gens-là, dixit Xavier Lemoine, maire de Montfermeil et vice-président du CNV, ça “PARLE SABIR” et ça regarde le Net et la télé de là-bas. » (...)

« La main sur le coeur, Jean-Marie BOCKEL a clôturé les Assises par un vibrant “C’est avec l’amour et la loi que nous parviendrons à aider ces jeunes”. Mais les moyens financiers à mobiliser n’ont pas été évoqués. Au ministère de la Justice, on confirme que la commande de L’Elysée inclut “un diagnostic et des propositions, mais pas de budget”. Et que qu’il n’y a aucun lien entre ce rapport et le bilan de l’application de la loi LPD” que le ministère de l’Intérieur prépare en toute discrétion. »


PIECES-JOINTES :

- Rapport BOCKEL du 3/11/2010 (94 p.)

- Pour mémoire concernant le Rapport BENISTI : le tableau synthétique réalisé en 2005, par le CNU-Antidélation. (6p.)

- le Communiqué de « Pasde0deconduite » du 4/11/2010 : http://www.pasde0deconduite.org/spi...http://www.pasde0deconduite.org/spi...

AUTRES COMMUNIQUES, REACTIONS ET ACTIONS : A SUIVRE !

Agnès

Documents joints