RIEN N’EST REGLE

Collectif Rhone-Alpes

lundi 19 avril 2004


Suite aux manifestations du 17 mars, à Paris et en région, la presse a annoncé que « l’article 11 » du projet de loi Sarkozy était abrogé.

Mais, cet « article 11 » refait surface sous une autre forme : par le biais d’un nouveau projet de loi (code de l’action sociale et des familles : art. L135-2). Les lois concernant le travail social vont être portées (et le sont déjà en partie) par différents ministères. Dans ce cadre ce sont les maires (grâce à leur « compétence » en matière de prévention, cf la politique de la ville) qui deviendront les pièces centrales des dispositifs actuels et à venir.

Les attaques contre le travail social sont loin d’être stoppées et la perte constante de l’autonomie du travailleur social va s’accentuer dans les mois à venir (avec une probable accélération), jusqu’à la disparition pure et simple de cette profession ou, pour le moins, jusqu’à sa transformation radicale obérant toute possibilité d’action réellement sociale (voir le « RMA »... par exemple).

Pour s’opposer à ce processus soyons nombreux à manifester :

Mercredi 21 avril :

(Journée nationale d’action des travailleurs sociaux, préavis de grève déposé) RASSEMBLEMENT 14h00 Place Bellecour :

Un grand débat sur la place publique avec les travailleurs sociaux et les citoyens, organisé : contre la « DERIVE SECURITAIRE DU TRAVAIL SOCIAL » (et de toute action pédagogique)

Quelques interventions rapides proposant une analyse des perspectives « d’évolution » du travail social et de son inscription dans la société, puis prises de paroles libres des manifestants.