RENCONTRE DE COLLECTIF 64

vendredi 28 janvier 2005

Voici le compte rendu de la rencontre de collectif 64 du 24 janvier 2005


Compte rendu du Collectif antidélation64 du lundi 24 janvier 2005

Collectif antidélation 64 : prochaine rencontre le lundi 7 février à 18 heures salle 608

Le collectif anti délation 64, réuni le 24 janvier 2005, a débattu autour du rapport « Bénisti » et du type de mobilisation possible à Pau contre l’avancée des lois et dynamiques sécuritaires.

 Tous les participants (15) s’accordent sur les dangers, les inquiétudes que soulève ce rapport.  L’aspect outrancier et caricatural de ce rapport nous amène à ne pas tomber dans le piège de sa critique (il n’en vaut pas la peine), mais il nous confirme si besoin en était que les risques de la loi « Sarkozy » sont toujours d’actualité pour la loi « Villepin ».

 En ce qui concerne la mobilisation sur Pau :  Faire une manifestation le 3 février (appel national) ne semble pas opportun.  La piste de s’associer au Forum Social Local du 19 février en faisant un stand serait envisageable.  Produire une « plaquette » faite de témoignage d’acteurs sociaux locaux est décidé pour porter les valeurs qui nous animent dans notre engagement professionnel ou bénévole (sociologue, psycho, assistant social, éducateur, enseignant, président d’association, P.J.J., sport-loisir, famille, maison des femmes, ...).  Produire un tract (simple) pour la manifestation du 5 février.  Voir au niveau national pour la production d’un « livre blanc » sur le positionnement du travail social dans ce contexte sécuritaire.

Le collectif d’organisation du FSL de Pau à donné son aval à notre participation Vous trouverez joint en piéce un tract pour distribuer à la manif du 5 février à 10h30. Les personnes intéressées pour tirer ou distribuer ce tract laisserons un message sur le mel antidelation64 hotmail.fr de même pour les personnes qui souhaiterais tenir et participer au stand du FSL 19 février

La prochaine rencontre aura lieu le lundi 7 février 2005 à 18 heures au Complexe de la République à Pau, si d’ici là vous avez des idées ou questions laissez un mel.

Pour le collectif, Marc Petit Breuilh