Point et Dates des APPELS nationaux en cours

mercredi 11 février 2009, par Coordination Région Parisienne


Différents APPELS parisiens sont lancés à visée d’action nationale : Dates et informations.

1) « Appels des Appels » : prochaine date prévue le samedi 21 mars.

Des collègues Antidélation étaient présents à la première réunion ce 31 janvier à Paris. Sur les nombreux secteurs d’activités invités à l’ordre du jour, les interventions étaient conçues sous forme de témoignages sur des situations professionnelles.

Les perspectives n’ont pas eu le temps d’être dégagées sur place en fin de journée, mais la date d’une prochaine rencontre fixée au 21 mars.

Précisions sur le site :http://www.appeldesappels.org/

A suivre...

2) AG pour les « Etats Généraux des Droits et des Libertés » : prochaine date prévue le dimanche 22 mars.

Nous nous sommes rendus avec des collègues franciliens pour y assister à St Denis. Organisée par un autre courant de la psychiatrie que l’Appel des Appels avec la Ligue des droits de l’homme. Les interventions sur les différents secteurs étaient ici, en présentations synthétiques faites par des représentants d’organisations et collectifs.

- Sur le Fichage : Bruno pour le mouvement Antidélation autour de nos thèmes de luttes : article 8 LPD, sollicitations des maires, explosion du fichage social tous azimuts et massification des données, informatisation des dossiers sociaux et accès par la police suite au décret Perben2, politique de la ville et contractuels précaires en « partage d’information », travailleurs sociaux dans les commissariats, etc. Le collectif NonàEdvige : un représentant est venu faire un point sur les actions menées, et la construction des Etats généraux du Fichage et des Libertés (nom provisoire). Ce thème déjà large en pratique permet de poursuivre le projet concret qui est en cours actuellement. Volonté de suivre aussi les autres actions pour voir les croisements qui seraient possible. Notre mouvement contribue au groupe de préparation.

- Sur l’Enfance et l’Adolescence : réforme de l’ordonnance de 45, stigmatisation de l’enfant, confusion prévention prédiction, dévoiement du rôle d’éducation de l’école pour une culture de dressage... Vous pourrez trouver ces thèmes sur notre site, ainsi que sur le site de http://www.pasde0deconduite.ras.eu.org/

- Sur la Santé publique et la Psychiatrie : Appel des 39 « La nuit sécuritaire » qui a eu lieu le 7 février à Montreuil(93) : slogan « Nous sommes tous des schizophrènes dangereux ! »

Loi Hôpitaux Patients Santé Territoires (HPST) dite loi Bachelot qui dessine nettement la privatisation de l’hospitalisation.

Circulaire ministérielle de janvier 2009 et Rapport Coty : volonté de liquidation en cours de la psychiatrie de secteur. L’objectif apparait de laisser les malades mentaux « dangereux » au secteur public et dans une approche uniquement sécuritaire, et que les autres patients soient confiés au privé...

- Sur le secteur de la Justice : destruction des possibilités de prévention de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, suppression du rôle de protection du juge des Enfants en pénal, manipulation des statistiques de la délinquance, suppression des juges d’instruction...

Conclusion : Il ressort le même constat qu’à l’Appel des Appels, et bien le même aussi que celui fait pas les militants Antidélation : « rouleau compresseur qui avance et destructions massives dans tous les secteurs, globalisation de la surveillance, manipulation sécuritaire des professions, etc. et nécessité de concevoir une force de réponse unie. » Perspectives proposés par les animateurs :
- avoir un site hébergeant les textes rassemblés.
- construire les Etats Généraux des Droits et des Libertés
- créer un collectif de type « Non à la politique de la peur », un groupe d’animation du projet avec les organisations volontaires.

Sur la prochaine date de rencontre et la question d’un participant :

Quel rassemblement entre eux des appels qui souhaitent rassembler, au vu la grande similitude avec ce qui a émergé durant la journée « Appel des Appels », notée par tous ceux qui avaient assisté aux deux ?

Il est, après débat, retenu le dimanche 22 mars, qui suit le samedi 21 mars : pour permettre aux personnes de province de pouvoir assister plus facilement aux deux, pour voir éventuellement des journées conçues comme successives, contacts entre les animateurs à travailler.

à suivre...

Agnès.