Omar contre les policiers

le TGI de Melun a rendu son verdict, ce 3 janvier 2005

lundi 3 janvier 2005, par janos


Le TGI de Melun a rendu son verdict aujourd’hui, le 3 janvier, dans l’affaire où Omar accusait en citation directe, avec le soutien de l’association Bouge qui bouge de Dammarie (77), trois flics de violation de domicile et mise en danger de la vie d’autrui.

Le capitaine de police, celui qui sortait son arme de service a été relaxé, un des deux gardiens de la paix également, quant au celui qui est entrée dans la cave d’Omar, il a été condamné pour violation de domicile à 3000 euros d’amende avec sursis, 500 euros de dommages et intérêts et à 450 euros de remboursement de frais de justice.

En présence d’une forte mobilisation des jeunes de la cité, et en présence de plusieurs témoins, le tribunal ne pouvait se permettre de complètement écraser l’affaire...

Sans illusions et déterminée la lutte continue sur tous les terrains.