Nouveaux « Médiateurs scolaires » : service de délation au domicile ?

vendredi 20 février 2009


5000 personnes sur des postes nommés « Médiateurs de réussite scolaire » vont être recrutées :

- Sur quelles missions ? Le Ministère de l’Education Nationale va les recruter, « pour l’absentéisme »... La circulaire est signée conjointement du Ministre et de Fadela Amara, pour la Politique de la ville...

- Avec quelle garantie statutaire et de formation ? Ce seront des « contrats aidés », et aucune qualification initiale n’apparait requise.

- Pour faire quoi ? Les missions sont entre autre, d’enquêter au domicile des familles pour le compte de l’établissement scolaire. Le SNUAS-FSU Syndicat National Unitaire de Assistants Sociaux-FSU, alerte et appelle les Assistantes Sociales Scolaires à garder toutes réserves déontologiques, et préserver le Secret professionnel, dans leurs missions qui consistent justement depuis plus de 50 ans, à faire ce travail complexe et qualifié, du lien famille-établissement scolaire.

Le gouvernement ne reviendrait-il pas ici au projet des années passées d’essayer de supprimer les AS scolaires ? La première idée avait été de les transférer au Conseils Généraux, comme a été le transfert effectif des Techniciens et Ouvriers Spécialisés (les TOS).

Dernièrement, il y a l’obligation faite à des Educateurs de prévention d’être affectés à un établissement, pour y travailler en interne et non plus en relation.

Maintenant : le recrutement de personnels totalement précaires et non qualifiés, et sur la mission inédite de se rendre dans l’intimité familiale des élèves.

Une autre dimension apparait en parallèle dans ces recrutements : affirmer la Politique de la Ville qui y est associée, et la « Réussite éducative » dans le rôle de délation des familles ?

Pièces-jointes :
- La circulaire ministérielle du 27 janvier 2009
- L’appel du SNUAS-Fp-FSU.

Agnès.

Documents joints