Nantes : action sociale contre « dérives sécuritaires »

vendredi 15 octobre 2004, par Emmanuel


Mis en place en réaction au projet de loi « sur la prévention de la délinquance », le Collectif action sociale 44 - réunissant des travailleurs sociaux, des associations et des syndicats -, organise samedi 16 octobre, de 15 h à 18 h, une table ronde à Nantes sur le thème « Action sociale et dérive sécuritaire ». Ce rendez-vous est également animé par le Collectif nantais contre les dérives sécuritaires, engagé depuis plusieurs années contre la vidéo-surveillance, la loi Sarkozy I, la criminalisation des pauvres ou des prostituées, etc. Les membres des deux collectifs dénoncent notamment la mesure-phare du texte initié par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et aujourd’hui entre les mains de Jean-Louis Borloo, ministre de la Cohésion sociale, à savoir « le devoir de signalement » pour les travailleurs sociaux, soulignent-ils dans un communiqué. « Ce cadre légal en préparation généraliserait des pratiques déjà en place contraires aux valeurs du travail social », déplorent-ils en particulier.

Rendez-vous à la gare de Nantes - Etat Boulevard de la Prairie au Duc 44000 Nantes

Contacts : cncdspdl yahoo.fr ;

collectif.action.sociale44 no-log.org