NON A L’EXCLUSION DU SERVICE SOCIAL SCOLAIRE

mardi 7 septembre 2004


Nous, personnels de l’Education Nationale, tenons à réagir vivement aux

propositions de la commission du débat national sur l’avenir de l’école

présidée par Claude THELOT, contenues dans le rapport provisoire d’août

2004.

Extraits : Chap. 8 page 125 « Les partenaires sociaux et médicaux » : « Le grand débat national a souligné à juste titre que l’école ne peut ignorer la prise en charge des problèmes familiaux et médicaux des élèves. Par souci d’efficacité, et pour éviter le cumul et le risque de confusions des fonctions ou des compétences, la commission juge nécessaire que l’école recoure à des spécialistes compétents ne relevant pas de l’Education Nationale. (...) » « ... Le suivi des familles en difficulté doit se faire par des assistant(e)s sociaux qui n’opèrent pas en son sein. »

Il est inacceptable de constater combien ce rapport fait abstraction des

revendications du grand mouvement social au printemps 2003 qui avait largement démontré l’importance pour l’école d’avoir des équipes de professionnels qualifiés au sein des établissements. De plus, ce rapport est en totale contradiction avec les conclusions du « grand débat sur l’école », consigné dans le recueil « les français et leur école, le miroir du débat » (Edi.Dunod), qui exprime la nécessité de renforcer les personnels sociaux en particulier dans les établissements (p.174).

Nous constatons de nouveau que le gouvernement est déterminé à mettre en

place, coûte que coûte, sa politique de liquidation des personnels spécialisés de l’Education Nationale au détriment de l’intérêt des populations les plus fragilisées. Cette volonté se retrouve également dans «  l’avant projet de prévention de la délinquance » ainsi que dans le «  Plan de Cohésion Sociale » initié par J.L. BORLOO. Nous avons toujours les mêmes revendications et tenons à vous faire savoir que dès à présent nous nous organisons pour faire échec à ce projet portant atteinte au service public d’éducation.

Signez et la pétition en ligne du SNUAS-FP et faites circuler :

http://www.snuasfp-fsu.org/article230.html