Mobilisation du CORRESO à Paris : bilan mitigé

dimanche 6 février 2005, par bernard-marie


Le CO.R.RE.SO. avait relayé un peu incrédule l’appel du C.U.N. à la manifestation du 3 février, et soixante personnes environ au départ de Rennes (!) ont pu prendre place dans un car affrété grâce au soutien, encore solitaire et toujours sans faille, du syndicat « Sud Départementaux 35 ». Une fois de plus, l’I.R.T.S. constituait le gros de l’effectif avec une vingtaine d’étudiants, suivi de peu par les travailleurs sociaux des C.D.A.S. dont certains étaient particulèrement bien représentés (le Blosne ou St Aubin), appuyés souvent par le renfort des stagiares (Guichen). Des équipes de services privés comme celles du « Relais » ou de « l’Essor » étaient également présentes, et une dizaine de membres du CO.P.A.D.A.S. avait fait le déplacement tôt le matin du Pays de Fougères pour se joindre au voyage.

Une participation en demi-teinte cependant pour le CO.R.RE.SO., liée sans doute à une implication inexistante (hormis SUD et CNT) des partenaires institutionnels du collectif et à un relais probablement trop perplexe d’un appel à la grève en plein milieu d’une semaine sociale déjà très chargée. Liée aussi sans doute à une diffusion et donc une prise de connaissance trop tardive de l’affligeant rapport de la “commission prévention” du « groupe d’étude parlementaire sur la sécurité intérieure » conduite par M. BENISTI. Les réactions scandalisées des collègues à sa lecture, souvent hélas trop proche de la journée du 3 février pour qu’ils puissent s’organiser et y participer, montrent leur capacité à savoir encore s’indigner et le potentiel pour une très grande mobilisation ...

Portfolio

03/02/05 CORRESO 02 03/02/05 CORRESO 03 03/02/05 CORRESO 04 03/02/05 CORRESO 05 03/02/05 CORRESO 06 03/02/05 CORRESO 07

2 Messages de forum

  • en consultant le site de « notre cher député », vous savez bien sûr que je parle de M.Bénisti, j’ai pu lire un article où, pour résumé, il dit ne pas comprendre le mécontement que suscite son pré projet auprès des travailleurs sociaux et autres personnes se sentant concernées. Passionant ! Je vous invite à le lire sur www.jabenisti.com , et vous pourrez en même temps participer à un sondage intitulé : afin de lutter contre la violence à l’école, êtes vous favorable à ce que le maire soit placé au coeur du dispositif de prévention ? pour le moment, 8.2 oui pour 91.8 non. Etonnant ?

    Voir en ligne : http://www.jabenisti.com/article.ph...

    • le projet de loi va passer !!! 28 avril 2005 10:47

      quelle est la position du correso par rapport au fait que le projet de loi sera présenté en juin au conseil des ministres, puis en septembre à l’assemblée nationale, avec à priori un retrait de la partie concernant l’obligation pour les travailleurs sociaux de « collaborer » avec le maire ?