Mardi 16 Janvier à 20h30 Débat Public à ANGERS, Salle Thiers-Boisnet

Mardi 23 Février à 10h Rassemblement à ANGERS, Place Leclerc

jeudi 11 janvier 2007


COLLECTIF 49 D’INFORMATION ET D’ACTIONS CONTRE LE TOUT-SÉCURITAIRE Mel : cvacts49 free.fr

Tél/Fax : 02 41 68 36 57

Le 10 janvier 2007

INVITATION

PROJET DE LOI ‘’PREVENTION DE LA DELINQUANCE’’

DEBAT PUBLIC (Entrée Libre) : Mardi 16 Janvier à 20h30 à ANGERS, salle Thiers-Boisnet

JOURNEE NATIONALE D’ACTIONS Mardi 23 JANVIER, Rassemblement à Angers, 10h00 place Leclerc Le Collectif 49 d’Information et d’Action contre le Tout Sécuritaire, après le succès de la rencontre du 15 novembre, salle Jean-Carmet à Mûrs-Erigné, organise une deuxième réunion publique d’informations et de débat sur le projet de loi sur la prévention de la délinquance :

le mardi 16 janvier 2007 à 20h30 Salle Thiers-Boisnet à ANGERS.

Tou-te-s les angevin-e-s sont concerné-e-s par ce projet de loi mal connu et dangereux notamment pour nos libertés.

La loi sur la Prévention de la Délinquance a été adoptée par l’Assemblée Nationale le 5 décembre dernier, elle est représentée au Sénat en seconde lecture à partir du 9 janvier avant d’être rediscutée avant la fin du mois à l’Assemblée Nationale.

Cette loi stigmatise les personnes en difficulté sociale, psychique ou matérielle, place le maire au centre du dispositif en lui conférant des pouvoirs de police, de justice d’éducation et de santé, remet en question le secret professionnel des travailleurs sociaux, criminalise l’action syndicale, multiplie les fichages et bien d’autres choses encore.

Toutes ces questions, comme le souci d’accroître la responsabilité des maires et les conséquences qui vont en découler, mériteraient un véritable échange quand aujourd’hui tout reste très superficiel, et principalement lié au contexte pré-electoral.

Ce qui rajoute encore à la confusion, c’est que la loi de protection de l’enfance arrive en discussion, en même temps au Parlement. La dernière ligne droite s’annonce donc, pour les deux textes portés par le gouvernement et qui directement ou non, touchent à l’enfance. Les inquiétudes ne sont pourtant pas encore levées et le seraient-elles sur le plan technique, que politiquement on reste dans la confusion et la défiance.

En arrière-fond, ne s’agit-il pas de savoir si le dispositif de protection de l’enfance va être au service de la prévention de la délinquance ?

Le choix de privilégier le répressif sur l’éducatif, en tentant de condamner le travail social, ne risque-t-il pas de favoriser la réelle insécurité de demain ?

Pour animer le débat seront présents des avocats, psychiatres, professionnels de la santé, du travail social, de l’éducation nationale, de la justice, des militants d’associations de chômeurs, des syndicalistes, de l’Espace Ethique Angevin, etc.

Des intermèdes artistiques avec la présence de deux chanteurs bien connus, ponctueront les débats.

Le Collectif CVACTS49 est soutenu par : AC ! Angers, ATTAC 49, Syndicat CGT-ASEA, Syndicat CGT-Cesame, Syndicat CGT-Conseil-Général, FCPE49, CLAM, Jeunes Communistes, LCR, Mouvement de la paix, Ras l’Front 49, SNPES-Protection Judiciaire de la Jeunesse-FSU, SNUAS-FP FSU, Syndicat de la Médecine Générale, SUD-Education, SUD-Santé-Sociaux, SUD-Territoriaux, USD Santé et Action Sociale CGT, Union Syndicale des Psychiatres, Union départementale CGT, CETSA (collectif du travail social angevin), Espace-Marx-Anjou, Collectif de soutien aux Sans-Papiers, des individuels...