Manifestation Nationale à PARIS le JEUDI 3 Février 2005

jeudi 27 janvier 2005

OLLECTIF DES TRAVAILLEURS SOCIAUX ET ETUDIANTS DE L’ORNE Soutenu par : CGT ; F.S.U ; SUD santé sociaux ; SUD éducation ; CFDT Conseil Général ; AC ! AC ! ; ANAS....


Affirmons notre opposition au tout - répressif et à la délation !

AUX PARENTS, AUX ENSEIGNANTS, AUX EDUCATEURS, AUX ASSISTANTS SOCIAUX, AUX FORMATEURS, AUX INFIRMIERS, AUX PSYCHIATRES, AUX PSYCHOLOGUES, AUX CHOMEURS, AUX PAUVRES, AUX ETRANGERS...

Fichage de toute personne en difficulté - dés la maternelle, obligation d’information du maire, stage de “parentalité” obligatoire, vidéo - surveillance accrue (hall d’immeuble, cours d’école, transports en commun), “réforme” de la psychiatrie vers un fichage de tout malade... Tels sont les grandes lignes de la dernière version connue du projet de loi inter - ministériel sur la « prévention de la délinquance ».

Le contenu du récent rapport parlementaire*, rédigé par le député BENISTI (UMP), qui conjugue stigmatisation des pauvres (voire étrangers) et ordre moral, ainsi que les « expérimentations » à l’œuvre dans différentes villes ou départements montrent que le combat engagé contre ce projet de loi reste totalement d’actualité. L’opération de soi - disante « sécurisation » organisée par les forces de “l’ordre” le 6 janvier dernier devant les établissements scolaires a illustré grandeur nature ce que le gouvernement envisage en matière de prévention de la délinquance : Tout le monde devient délinquant potentiel... C’est pourquoi le Collectif de l’Orne appelle, pour affirmer notre opposition au tout - répressif, à la stigmatisation des populations en difficultés et à la disparition de la confidentialité, à la MANIFESTATION NATIONALE DU 3 Février à PARIS et organise un déplacement en car. Départ en car de Flers → à 8H00 ( devant la gare SNCF) d’ Alençon → à 9H30 ( devant la gare SNCF) de Mortagne → à 10H00 ( devant Super U )

Participation : 15€ (salariés) 5€ ( étudiants, demandeurs d’emploi) Inscription : 02.33.29.07.66 OU 02.33.32.17.06 □ Un préavis de grève sera déposé par les organisations syndicales.