MEETING LE MARDI, MANIF LE SAMEDI, BORDEAUX DIT NON AU PLPD

vendredi 17 novembre 2006

m


1-RAPPEL manifest’action samedi 14h place pey-berland avec pétition tract et sans doute chorale

2-La loi sarkozy est prévue pour un vote à l’ assemblée le 5 Décembre il va falloir accélérer...

3-Meeting à l’ athénée municipale

Gros succès pour notre meeting:300 personnes, attentives et curieuses, qui se sont emparées de l’ importante documentation que nous avions apportée,textes du groupe CLARIS du Monde Diplomatique, de Loîc Wacquant ( bientôt sur internet pour les absents dont nous avons les noms) une excellente ambiance, pas de casse-pieds dans la salle.100 personnes ont laissé leur mel pour être tenus au courant de la suite ils m’ ont même rendu mon stylo. Pour le contenu les invités dans le cadre contraignant que nous leur avions imposé(10 minutes chacun) ont fourni un éclairage théorique, politique, juridique, médical, psychologique, social .Nous avions invité le syndicat de la magistrature,le syndicat des avocats de france,l’association interco-psycho,un éducateur de prévention spécialisée,une chef de service conseil général,un sociologue,une psychologue,un médecin,un représentant des parents d’ élèves,AC ! L’ unanimité s’ est faite sur le caractère purement répressif du projet sur l’ignorance crasse qu’ il démontre du rôle et des métiers des travailleurs sociaux, sur le fait qu’ il est inapplicable,pas financé,qu’ il prévoit des prisons pour mineurs pour 2007 mais qu’ il reste de nombreuses places vides (30%) en gironde dans celles qui existent déja à moins que ce soit comme la CCA (Corrections Corporation of America), le numéro un mondial des prisons privées, dont la devise est : “Si nous la construisons, ils viendront.”

Jacques Martineau d’AC ! nous a dit :« la réunion était très réussie dans une ambiance de véritable éducation populaire » .C’était notre projet:mieux comprendre pour être mieux armés

Ci-dessous le commentaire que Christian Jouanolou du syndicat SMG nous a fait parvenir : « Merci pour l’invitation à ce meeting et pour l’accueil. Pour le fond le débat était très intéressant, instructif d’après les commentaires de spectateurs que je connais. Pour la forme, les douze invités intervenant par thème en »charrettes« de 3 ou 4, interrompus par 20 à 30 minutes de débats avec la salle : la formule évite les suites d’interventions soporifiques »

Une pleine page dans le quotidien Sud-Ouest par une journaliste qui s’était donné la peine de comprendre les enjeux :

http://www.sudouest.com/151106/reg_gironde.asp?ArticleRet=151106a46241.xml&Article=151106a50541.xml

http://www.sudouest.com/151106/reg_gironde.asp?Article=151106a46241.xml