Les syndicats de police se félicitent du retour annoncé de Nicolas Sarkozy à l’Intérieur

jeudi 2 juin 2005, par Emmanuel

AP | 31.05.05 | 21:22


PARIS (AP) — Les syndicats de police se sont félicités mardi du retour annoncé de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur, fonction qu’il avait occupée de mai 2002 à avril 2004. « C’est une très agréable surprise de revoir quelqu’un qui a laissé un souvenir très prégnant dans notre maison », a estimé Jean-Luc Garnier, secrétaire général d’Alliance Police nationale (majoritaire chez les gardiens de la paix et les gradés). Selon lui, Nicolas Sarkozy revient avec « l’image d’un homme qui a eu la capacité de créer un grand ministère de la Sécurité intérieure, englobant pour la première fois en son sein la gendarmerie nationale, et permettant un redéploiement des forces de l’ordre sur le terrain ». Alliance Police Nationale souhaite que la nouvelle équipe nommée place Beauvau poursuive « l’adaptation de ses structures », en renforçant notamment les effectifs de la Police aux frontières (PAF), dotée actuellement de 8.500 hommes, afin de relever « le grand défi des années à venir dans la lutte contre l’immigration clandestine ». Même écho de satisfaction dans les rangs du Syndicat national des officiers de police (SNOP, majoritaire en province) où l’on se montre satisfait de « revoir un bon ministre, qui a su initier la modernisation de son ministère ». Cette satisfaction semble d’autant plus forte que Nicolas Sarkozy reviendrait avec son équipe rapprochée, qui « connaît très bien la grande maison », estime le SNOP. De son coté, le Syndicat général de la police Force Ouvrière (SGP-FO), qui « prend acte du départ de Dominique de Villepin », désire voir « perpétuer le même travail positif » en espérant notamment _« pouvoir poursuivre l’action entreprise sur, entre autres, le projet de loi concernant la prévention de la délinquance »._ Sans attendre, le SGP-FO demande déjà à être reçu par le nouveau ministre de l’Intérieur « dans les délais les plus rapides ». AP