Les Big Brother Awards 2004 - Attribués

vendredi 21 janvier 2005, par Emmanuel

Toutes les « félicitations » d’antidelation à Messieurs Biard - Maire de Vitry-le-Francois et Savary - Président du conseil Général de la Marne pour leur prix « Orwell-Localités »

C’est bon, vous pouvez maintenant partir en retraite, votre nom restera gravé dans l’histoire


Le 21 janvier 2005 s’est déroulée la 5° cérémonie de la remise des BBA (Big Brother Award France)

Le prix Orwell - Localité a été remis à Messieurs Biard - Maire de Vitry-le-Francois et Savary - Président du conseil Général de la Marne

"Dans le cadre de l’avant-projet de loi Sarkozy contre la prévention de la délinquance, Vitry-le-François a été choisi comme ville « test ».

Le président du conseil général (CG) de la Marne, René-Paul Savary (UMP), a pris l’initiative de ficher toutes les personnes qui avaient rencontré un travailleur social en 2003. Il a pour cela demandé à tous les travailleurs sociaux, ainsi qu’aux organismes logeurs de sa ville, de noter sur une fiche les nom et prénom de la personne, son adresse, ses revenus et ses « problématiques » (toxicomanie, alcoolisme, marginalité, etc.). Il a demandé à ce que la population ne soit pas prévenue de ce fichage, et n’a pas effectué de déclaration préalable à la CNIL.

Les fiches ont été envoyées également à la Caisse d’allocations familiales, à la Mission locale pour la jeunesse, aux organismes logeurs, au Centre communal d’action sociale, à l’Education nationale, à l’UDAF, à la Sauvegarde de l’enfance, à l’EPSDM (service de santé mentale)...

Si, dans un premier temps, le personnel du CG a refusé d’obtempérer, les pressions diverses (dont convocations des récalcitrant(e)s par la hiérarchie) sont venues à bout de la désobéissance, une bonne part du personnel n’étant pas encore titularisé.

Le maire de Vitry-le-François, Michel Biard (UMP), est également nommé pour complicité active. Il s’est réjoui du dispositif dans une interview accordée à l’Union (journal local) le 27 janvier 2004 : il espère ainsi palier un dispositif policier qu’il estime déficitaire, les 52 policiers dont sa ville bénéficiait ayant été remplacés par une trentaine de gendarmes.

Références : Flicage généralisé : test grandeur nature à Vitry le François http://www.abri.org/antidelation/article261.html

Vitry à la loupe : histoire d’un fichage et d’une mobilisation http://www.abri.org/antidelation/article617.html

Le Conseil général achète la collaboration http://www.abri.org/antidelation/article520.html

Dossier de la CNIL http://www.abri.org/antidelation/article635.html et sur le site de la CNIL http://www.cnil.fr/index.php?id=1303 http://www.cnil.fr/index.php?id=1290
- Le Monde : Des associations s’inquiètent d’un « fichage généralisé » des plus défavorisés à Vitry-le-François http://www.abri.org/antidelation/article475.html
- L’Humanité : Fichage grandeur nature à Vitry-le-François http://www.abri.org/antidelation/article470.html
- « L’Union de Reims : Vitry Le François contre le fichage des Pauvres » http://www.abri.org/antidelation/article469.html"