Le projet de loi de prévention de la délinquance arrive en débat au Parlement Danger !

mercredi 4 octobre 2006


Le projet de loi présenté par Nicolas SARKOZY comporte de nombreux aspects :

Remise en question du secret professionnel Obligation de signaler au Maire des informations sociales et familiales Remise en cause de l’ordonnance de 1945 Extension considérable du pouvoir des maires Confusion des rôles entre institutions de santé et institutions de sécurité

C’est le moment de se mobiliser

Est-ce que vous diriez non !

Quand demain on vous obligera (art 5 du projet de loi de prévention de la délinquance) sous peine de sanction de signaler au maire de la commune concerné toutes : « ...personnes présentant de graves « difficultés sociales, éducatives ou matérielles... »

Est-ce que vous diriez non !

Quand demain on vous obligera à donner des informations portant atteinte aux libertés publiques et aboutissant à la constitution de nombreux fichiers au nom de la lutte contre la délinquance et pour la prévention.

Est-ce que vous diriez non !

Quand demain le secret professionnel ou le devoir de réserve sera remplacé par le secret partagé bafouant ainsi le respect de la vie privée des personnes et remettant en cause les fondements du travail social où la confiance entre les professionnels et les personnes est une question essentielle.

Parents, professionnels, étudiants, citoyens nous sommes tous concernés par ce projet de loi !

Ce projet participe à la construction d’une société basée sur l’exclusion, le contrôle et la répression.

MARDI 10 Octobre : Journée nationale d’Action Rassemblement départemental à 11 heures devant l’école du service social de la Croix Rouge (rue du Gué de gesnes ). Prévoir de se couvrir d’une tenue noire avec un masque blanc (A l’issue de la MANIFESTATION Assemblée Générale Salle Baudelaire Alençon)

Collectif des Travailleurs sociaux et étudiants de l’Orne soutenus par : CGT ; FSU ; SUD Santé sociaux ; SUD éducation ; ANAS ; AC !...

UN PREAVIS DE GREVE SERA DEPOSE PAR LES ORGANISATIONS SYNDICALES