Le collectif 76 des salariés du secteur social et médico-social vous appelle à soutenir la défense des CHRS massivement.

dimanche 29 mai 2005, par Sophie.L


Une première action a eu lieu à la demande de la FNARS le 13 mai dernier, devant les locaux de la DDASS, les Directeurs étant convoqués dans l’idée d’opérer des restrictions budgétaires, ces restrictions concernent non seulement les CHRS, mais aussi toutes les associations qui émargent sur la même ligne budgétaire, notamment le « carrefour des Solidarités » en charge de l’accueil de jour.

Tous les partenaires associatifs ainsi que du secteur public sont concernés, compte tenu des répercussions que ces dispositions auront sur notre secteur

- Risque d’emploi de personnels non qualifiés, alors que les publics accueillis en grande détresse nécessitent un accompagnement éducatif et social soutenu.

- Risque de fermeture de certaines structures : dans l’Eure le service « La pose », spécialisé dans l’accueil d’urgence a fermé ses portes.

En seine Maritime, le foyer Marie Foucher de Cléon a fermé un appartement destiné à des femmes victimes de violences conjugales, faute de budget pour rémunérerles veilleuses de nuits... déjà embauchées en CES !

Deux réunions ont eu lieu au « carrefour des solidarités » regroupant des personnels constitués en intersyndicales, des non syndiqués, et le collectif 76.

Nous vous invitons à une 3ème réunion de soutien le

Mardi 7 juin à 18 heures 30 A Yvetot Au CMS Saint Exupéry

Salle Gustave Priest