La nuit des Libertés : le 20 mars 2008

lundi 17 mars 2008, par Collectif CYVIC

La rétention de sureté doit être abolie.

Venez nombreux à la nuit des libertés le jeudi 20 mars de 18 H 30 à 22 H 30 à PARIS.

Bourse du travail. 3, rue du château d’eau 75010 PARIS M° République.

> Projection d’un documentaire, échanges et débats, annonce de nouvelles actions contre la rétention de sureté....


Le 21 février, le Conseil Constitutionnel a validé le principe de la rétention de sûreté. Dorénavant, un individu ayant purgé entièrement sa peine pourra être détenu indéfiniment sur une simple présomption de dangerosité.

Au nom d’un devoir de précaution appliqué aux victimes et en dépit de l’impossibilité maintes fois répétée par le corps médical d’évaluer scientifiquement une telle dangerosité, la France adopte une législation en contradiction avec ses principes fondamentaux : à l’enfermement reposant sur la commission d’une infraction prouvée à l’issue d’un procès se substitue un enfermement reposant sur la possibilité future de commettre un crime. Au-delà des fondements de notre droit, c’est notre conception même de l’homme depuis deux siècles qui est bouleversée. A l’homme doté de libre arbitre, responsable de ses actes et capable de choisir son destin, hérité du siècle des Lumières, succède l’homme dangereux, prédestiné au crime et au ban de la société, celui-là même qui a inspiré les régimes totalitaires du XXè siècle...

Tract d’invitation à la nuit des libertés ci-joint.

Documents joints