La délation organisée arrive à TARBES

jeudi 23 septembre 2004


ATTENTION ALERTE DANS LE 65

Dans le cadre du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) présidé par le Maire de Tarbes, des groupes territoriaux vont être mis en place sur 3 secteurs de Tarbes. Ces groupes seraient composés « d’interlocuteurs de terrain » : Police, Education Nationale, Justice, DSD, Bailleurs, Transports urbains, etc... Le Procureur étant garant des travaux de ces groupes. Les participants y seront affectés nominativement, sans possibilité de se faire remplacer, et se réuniront mensuellement.

L’objectif de ces groupes territoriaux est d’effectuer « un suivi personnalisé des familles et des mineurs repérés, autrement dit le suivi nominatif des dossiers » pour « mettre en place les actions d’accompagnement des victimes mais aussi des auteurs et des familles signalées car en rupture avec une « normalité sociale » et donc potentiellement à même de basculer peu ou prou dans la délinquance ». Les participants seront signataires d’une « charte de déontologie qui intègre la notion de « secret partagé », (et) permet dès lors de lever le devoir de réserve ou l’exigence du secret professionnel maintes fois mis en avant par certains partenaires ». A l’occasion des premières réunions des groupes (prévues les 27 et 28 septembre 2004), « chacun prépare l’état des familles ou des mineurs présents sur ce secteur et qui posent problème ».

Les élements d’informations recueillis concernant ces groupes territoriaux nous inquiètent car ils s’inscrivent pleinement dans l’avant-projet de loi dit « Sarkozy », contre lequel nous sommes mobilisés depuis plusieurs mois.

Il paraît utile et urgent d’en débattre et d’envisager les actions à venir.

Pour le COLLECTIF 65 : NON à la Délation OUI à la Prévention


1 Message

  • > La délation organisée arrive à TARBES

    29 septembre 2004 10:15, par a.p.s du pays des gaves - membre du collectif 64

    Bonjour !

    Nous sommes une association de prévention spécialisée située à Mourenx. Nous sommes attentif à toute forme de loi sécuritaire, d’autant plus lorsqu’elle nous désigne, nous, professionneles du secteur social. L’article consulté nous fait part de la situation inquiétante sur Tarbes et plus généralement dans le 65.
    Nous aimerions avoir des contacts du collectif 65 pour échanger et partager sur ces sujets qui nous inquietent.
    Vous pouvez nous contacter aussi sur la boite aps.paysdesgaves free.fr
    Nous aimerions aussi pouvoir participer au débat et à la lutte contre ces projets de loi liberticides ! A bientôt