L’Observatoire national de la délinquance a remis son premier rapport

samedi 5 mars 2005


L’Observatoire national de la délinquance, qui dépend du ministère de l’Interieur, a rendu public le 2 mars son premier rapport. Une première étape dans l’accessibilité et la compréhension des statistiques afin que tous puissent « mieux appréhender les phénomènes criminels, notamment en termes de tendances et d’évolutions ». On retrouve dans le rapport : l’évolution des statistiques officielles de 1996 à 2004, l’évolution des indicateurs (les atteintes aux biens et les atteintes à l’intégrité physique ), l’évaluation des méthodes et des outils (ex : mutualisation des données policières et judiciaires, enquêtes Insee), les résultats des premières enquêtes nationales de « victimation »...

Le conseil d’orientation de l’Observatoire y fait également 10 préconisations :

- la création d’un numéro national unique d’enregistrement des plaintes,
- la stabilisation de la collecte mensuelle des faits constatés par la police et la gendarmerie, la mise en place d’un dispositif pérenne de suivi des violences urbaines, une amélioration du suivi des violences scolaires, une meilleure prise en compte du profil des victimes par les statistiques officielles

Le rapport complet peut etre téléchargé