Journée du 18 novembre dans le Var

lundi 13 novembre 2006

Appel du Collectif varois de lutte contre la discrimination sociale


Depuis plus de trois ans les professionnels concernés par ce projet, du social, du médico-social, de la santé, de la justice, de l’éducation, s’y opposent et se sont mobilisés pour son retrait. De toutes part de sérieuses réserves se sont exprimées : CNIL, ordre des médecins, commission nationale consultative des droits de l’homme, union des centres communaux d’action sociale...

Le soupçon et le contrôle l’emportent sur la protection, l’accompagnement, le soin et les politiques de solidarité. Ce texte met en cause l’accès aux droits fondamentaux.

- Voulez-vous que le travailleur social donne toutes les informations vous concernant au maire ?

- Voulez- vous que les enseignants signalent au maire l’absentéisme ou les problèmes de comportement de votre enfant ?

- Etes-vous d’accord pour que le maire mette sous tutelle vos allocations familiales si vous ne lui obéissez pas quand il vous dit comment éduquer votre enfant ?

- Voulez-vous que le maire puisse prononcer votre hospitalisation en psychiatrie, à votre insu, et sans certificat médical ?

C’EST CE QUI VA ARRIVER DEMAIN.
SI L’ASSEMBLEE NATIONALE VOTE LA LOI.

Le rejet de ce projet de loi dépend de la mobilisation de chacun d’entre nous.
Que l’on soit parent, enseignant, médecin, professionnel de l’action sociale, psychiatrique et éducative.

Rassemblement place d’Armes (Toulon)
le 18 novembre 2006 à 15 h

Personne n’est à l’abri d’une difficulté sociale, matérielle ou éducative avec ses enfants, nous sommes toutes et tous susceptibles de faire partie un jour des populations visées par ce projet liberticide !

Collectif varois de lutte contre la discrimination sociale : ANAS 83, CGT Conseil Général Var, Emancipation 83, LDH-Toulon, SNUAS-FP/FSU, SNPES-PJJ/FSU, SUD Education, SUD Santé-Sociaux , Ras l’front Toulon-Brignoles

Documents joints