Informations, diffusion, mobilisation ! ! !

des perspectives pour les semaines à venir (du boulot aussi !)

dimanche 4 février 2007

Côté orientation sécuritaires et liberticides, rien de nouveau sous le soleil des ors de la république où la législature continue à légiférer à tout va sous la houlette de Monsieur « Tout est possible » qui pousse la charette de son parti godillot, de son ministère flic et de sa rupture tranquille de candidat au trône... (Quelle passion le pouvoir fat-il naître !)


Salut à tous ! Des nouvelles (toutes fraîches !) du Collectif Résistance à la Délation 21

Compte rendu de la réunion qui s’est tenu ce soir, 30. 01. 07 à 18h30 :

Une dizaine de personnes présentes (d’autres excusées), ont débatus sur :

1)-Les derniers éléments du texte tel qu’il est revenu du sénat pour approbation par la « représentation nationale ».

Des points nécessitent une analyse juridique en terme d’interprétation possible en particulier dans l’hypothèse d’appels à la désobeissance/résistance (sur l’article 5 par exemple : obligation d’informer le maire, nomination d’un coordinateur/indicateur pouvant transmettre à l’élus des infos relevant du secret, échangées dans des instances qu’il coordonne).

Comme établit lors de la précedente réu, un rendez vous est pris pour trois membres du collectif avec un avocat habitué à ces questions. Suite à la prochaine réu.

2)- l’opportunité d’écrire aux élus ;

Les avis divergent (c’est beaucoup !). Certains pensent qu’il faut continuer à solliciter des prises de positions d’élus, qui pourraient être rendues publiques. D’autres pensent que depuis trois ans, on use le soleil avec des professionnels de la langue de bois, au pire ; et du double discours au mieux (cochez l’option qui vous convient !) La réflexion se poursuit, aucune décision n’est posée. A suivre, prochaine réu. (ça arrange ceux qui en ont marre de dépenser énergie, papier et timbre pour des (n)ouilles)

3)- sur l’Action manif (initialement prévue le 17. 02 .07)

un débat s’engage sur l’intéret d’ouvrir l’action du collectif sur d’autres luttes allant dans le même sens à savoir la mise en place, par bloc législatifs, selon des entrées différentes, d’un certain type de société :

Policière, sécuritaire, privilégiant la défense des intérèts des dominants sous couvert de défendre le « Droit des Biens et des Personnes » (en fait, certains droits pour certaines personnes ayants des biens !)

Considérant que l’action doit viser à l’engagement de débats et de prises de consciences,au delà du seul « retrait » d’un texte qui a tout les risques de passer,

Nous décidons à l’unanimité de reporter la date prévue au :

Samedi 17 mars 2007 à 14h00

D’ici à cette date, une réunion d’organisation et de contact est posée pour le :

Mardi 20 février 2007 à 18h30, à la bourse du travail

Plusieurs contacts sont à établir avec divers groupes et collectifs qui luttent sur divers aspect de cette politique générale, bien que morcelée (c’est une technique qui permet d’empêcher les conditions d’un regoupement des mouvements en luttes !)

Pour vous donner une idée et surtout ouvir à des idées que nous n’avons pas eue : RESF, Luttes contre le fichage ADN et les fichages policiers en général, lesgroupes en lutte contre EPM, Zéro de conduite, DAL, ALERT, le FSL, Rasl’front, SCALP, mouvement étudiants, syndicats, mouvement dit de « gauche » et caetera...

Chacun des présents à la réu à pris ses engagements par rapport à ses propres réseaux.

Vous êtes tous invité à diffuser l’info autour de vous, auprès de personnes amies, impliquées dans divers groupes. Pour ceux qui ont encore quelque optimisme, il n’est pas interdit d’en parler dans des services ou institutions du travail social, voire à des travailleurs sociaux !

L’action prévue le 17 mars se doit d’être tapageuse, bruyante antidépressive,attirante, provocant interrogations, échanges, infos et débats...

lutter ne signifie pas d’avoir des gueules d’enterrements, mais bien de mobiliser l’envie de débattre, de discuter de confronter des avis, de « descendre dans la rue, et s’il faut , commencer par des coups de pieds au cul » comme disait le Léo !

J’espère que le compte rendu est assez clair, fidèle(?), et qu’il sera lu, critiqué et diffusé large !!!

Le chiapas vous salue bien !