Ils ont osé le faire Délinquance dès six ans

mercredi 31 mars 2004, par Emmanuel


Voir en ligne : L’Humanité

L’Institut des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI), qui dépend de Sarkozy, entend détecter la délinquance des mineurs dès l’âge de 6-10 ans. Ainsi veut-elle doter les professionnels de l’enfance d’un outil efficace de prévention. L’institut, qui souhaite convaincre, a rendu publique une étude sur le sujet lors d’un colloque dans ses locaux de La Plaine-Saint-Denis, avec des professionnels de toutes origines. "Dans les faits de délinquance globale, la délinquance des mineurs est en augmentation, a rappelé Jean-Marc Berlioz, directeur de l’IHESI. Le passage à l’acte par des auteurs âgés de 8-10 ans et l’aspect collectif de ce phénomène est en évolution significative.« Conclusion sous forme de raccourcis : »Les enfants à risque de 6-10 ans ne font pas l’objet d’une prise en charge adaptée." Fort de ce constat, les professionnels sont sommés de réagir. C’est différent selon les âges, mais l’accent, prône l’Institut en se basant sur les enquêtes qu’il a diligentées sur le terrain, doit être mis sur les moins de 10 ans. Aussi, l’IHESI prévoit de mettre à terme à disposition des élus, bailleurs sociaux ou responsables de centres commerciaux une "mallette de prévention précoce" de cette forme de délinquance, avec notamment, clé en main, un « outil de détection des jeunes » à risques. Étonnant ? "Quoi d’étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?" eût répondu Foucault (Surveiller et Punir).

J.-A. N.