INVITATION

Collectif de Seine Saint-Denis

dimanche 29 février 2004, par Emmanuel


A une réunion rencontre et débat le 10 mars 2004 de 18 heures 30 à 23 heures à la Bourse du Travail de St Denis. 9/11, rue Génin. M° Porte de Paris

Le collectif de prévention spécialisée du 93 souhaite vous informer sur le projet de loi « prévention de la délinquance » qui conjugué avec la loi de décentralisation, les lois Perben, la loi Sarkosy (L.O.P.S.I) traduisent un projet de société de surveillance et de punition. Il renforce l’arsenal répressif contre les populations les plus précarisés (jeunes, chômeurs, travailleurs précaires, parents isolés, les femmes, les immigrés, etc.) Ce projet de loi « Prévention de la délinquance » assujettie la prévention spécialisée à l’un des symptômes de la souffrance des jeunes alors que notre travail est une prise en compte globale de cette souffrance afin de d’accompagner les jeunes dans la construction de leur projet de vie. Pour cette raison notre mission ne peut s’inscrire que dans le cadre de la Protection de l’Enfance.

Ce projet de loi prévoit :

- Un fichage systématique des familles demandeuses d’une aide éducative, sociale et/ou financière.
- La pénalisation de l’absentéisme scolaire par des amendes, la gestion des allocations familiales par le Maire, des stages de « parentalité » obligatoires.
- La vidéo surveillance des quartiers.
- Des centres de vacances et de loisirs encadrés par des Policiers ; création des cadets de la Police.
- Des expulsions locatives sans procédures, décidées par le bailleur.

Comme de nombreux autres professionnels, nous nous confrontons dans l’accompagnement des jeunes et de leurs familles aux insuffisances en matière de logement, de culture et de loisirs, de formation professionnelle, d’enseignement de qualité, d’accès aux soins et à l’emploi.

IL EST TEMPS DE SE MOBILISER CONTRE CET ORDRE SOCIAL QUI INSTAURE LA SUSPICION AU LIEU ET PLACE DE LA SOLIDARITE. POUR LE COLLECTIF LA LUTTE CONTRE L’INSECURITE EST CONDITIONNEE PAR UNE JUSTICE SOCIALE.

A l’occasion de cette soirée nous souhaitons affirmer notre éthique professionnelle et échanger sur nos pratiques de terrain. Ce moment permettra à tous les participants de prendre la parole. Il sera en effet donné à chacune des personnes un temps d’expression libre pour échanger ensemble sur nos préoccupations actuelles et à venir.

L’objectif premier de ce débat sera de rassembler les participants dans un mouvement solidaire afin de contrecarrer les orientations politiques actuelles attisées par le délire sécuritaire. Dans ce but nous devons créer un rapport de force issu de nos expériences de terrain.

Pour nous contacter vous pouvez écrire à l’adresse suivante : collectifeducderue93 hotmail.com