Formation des juges : le CSM veut dire son mot

Libération, Jacqueline COIGNARD, 7 mai 2004

samedi 8 mai 2004


Voir en ligne : http://www.liberation.fr/page.php?A...

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) revendique un rôle actif dans la formation des magistrats, et fait passer le message dans le rapport annuel qu’il vient de remettre au président de la République. Il veut avoir son mot à dire sur les programmes, la nomination des maîtres de conférences et du directeur de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) ­ désigné par le garde des Sceaux. Cette demande n’a rien à voir avec la personnalité controversée de l’actuel directeur ­ Gilbert Azibert ­ que la rumeur donne souvent démissionnaire ces temps-ci, assurent cependant les membres du CSM. Cet organe prévu par la Constitution pour garantir l’indépendance du système judiciaire intervient dans la nomination, l’avancement et la discipline des magistrats. Il est donc naturel de créer un lien entre lui et l’ENM, expliquent-ils.