Fichier EDVIGE-version 4 : EN VIGUEUR ! NON, 4 fois Non !

lundi 2 novembre 2009, par Coordination Région Parisienne


Après EDVIGE 1 (décret retiré) , EDVIGE 2 (Edvirsp non publié), EDVIGE 3 (contenu dans la proposition de loi Bénisti-Batho en attente à l’Assemblée nationale), le gouvernement publie par 2 décrets du 16 octobre 2009 : EDVIGE version4, actuellement en vigueur !

Il est toujours prévu de ficher de façon préventive à toute infraction :
- « les personnes dont l’activité individuelle et politique indique qu’elles peuvent porter atteinte à la sécurité publique. »
- « notamment... susceptibles d’être impliquées dans des actions de violences collectives... » et NOTAMMENT, donc PAS SEULEMENT !!
- « les personnes entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites avec l’intéressé »
- « les mineurs âgés d’au moins 13 ans »...

Tous les habitants de France de 13 à 113 ans, qui réfléchissent sur la situation de la société actuelle sont susceptibles d’être fichés par ce nouveau décret.

Par ailleurs, il faut remarquer la petite phrase contenue dans la délibération de la CNIL : «  Ainsi, et comme elle l’avait déjà souligné dans ses avis des 16 juin et 20 novembre 2008, la commission observe qu’aucun dossier technique n’a été produit à l’appui de la demande d’avis. Aussi ne dispose-t-elle pas d’informations précises sur les dispositions prises pour assurer la sécurité de ce traitement et l’intégrité des données y étant enregistrées . »

Prévention de la Délinquance en France ?
- par un fichier policier de plus, dont même la CNIL ignore la configuration...
- quand sont de plus en plus réduits les effectifs et les moyens de prévention par les professionnels du social, du médico-social et de l’éducation ?
- quand se creusent de plus en plus les inégalités sociales dans la population en milieu rural comme urbain, et rendent notre société civile explosive ?

Le Mouvement Antidélation participe régulièrement au travail du COLLECTIF NATIONAL NON à EDVIGE, et vous invite à consulter toute l’actualité sur ces 2 nouveaux décrets, sur son site dédié : http://nonaedvige.ras.eu.org/

- le dernier communiqué du Collectif National
- les communiqués multiples d’alerte, des différentes organisations
- les articles de presse sorties sur cette « résurrection » d’EDVIGE.

SOYONS UNANIMES A REFUSER CETTE SOCIETE LA, POUR NOUS ET POUR NOS ENFANTS.

Agnès