FICHAGE ORGANISÉ DES POPULATIONS : UN AVANT GOÛT DE LA LOI DE PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE

mercredi 26 mai 2004


Le 17 mars dernier plus de 20 000 professionnels du champ social ont manifesté pour s’opposer à l’avant projet de loi pour la prévention de la délinquance. Depuis, le gouvernement qui travaille sans aucune concertation à une nouvelle version du texte, tente d’imposer en catimini, par petites touches certains dispositifs qui n’ont qu’un seul but : instaurer, à travers une politique du tout sécuritaire, le contrôle social des plus populations.

Ainsi 23 quartiers/villes désignés par le ministère de l’intérieur sont sous surveillance, et vont servir de laboratoires...afin d’expérimenter des projets, mesures parfois en opposition avec les lois existantes et remettant gravement en cause l’éthique des professionnels sur le terrain.

Dans la Marne, à Vitry le François : une expérimentation, impulsée par le Préfet, le Conseil Général et le Maire, dont le seul objectif est le fichage des populations qui, sans une réaction forte des personnels concernés, aura pour vocation à être étendue sur tout le territoire.

Dans cette ville où réside une paupérisation importante de ses habitants, les salariés des Circonscriptions, CAF, CCAS, Education Nationale, Mission Locale,... doivent remplir des fiches nominatives en direction de la mairie et d’un Conseil Général plus préoccupés de contrôle social que de la mise en place d’une véritable politique de la ville avec et pour les citoyens. Ces fiches spécifient différentes problématiques concernant : logement, couple, ressources, alcoolisme, santé mentale, toxicomanie, marginalité des enfants, des adultes...etc

En résumé, les professionnels concernés bafoueraient la confiance des usagers, et deviendraient des informateurs au service d’un fichage et d’un contrôle généralisé des populations en difficulté

Refuser d’appliquer ces directives c’est refuser un projet qui remet en cause la liberté individuelle, le droit au respect de la vie privée, le secret professionnel, le devoir de confidentialité, le respect de l’individu.

Le Collectif de la Marne appelle à la désobéissance et avec le Collectif National Unitaire* à se mobiliser massivement à Vitry le François

Jeudi 3 JUIN 2004 pour une journée de grève et de manifestation nationales

- de 11 h à 13h : débats, pique nique géant.
- 13h Manifestation à travers la ville, et blocage de la ville
- 16h 17 h Assemblée Générale/Forum.

- Demande d’audience aux Préfet, Conseil Général, Maire, Députés et Sénateur