FICHAGE MEDICAL en SANTE MENTALE : une étude du docteur Labouret sur le Fichier RIMP.

mardi 7 décembre 2010, par Coordination Région Parisienne


Le docteur LABOURET, médecin psychiatre praticien hospitalier, publie dans « La Lettre de Psychiatrie Française », une étude de la situation actuelle terrifiante du grand fichage informatique national qui se met en place en Psychiatrie.

Ce fichier est nominatif, en numéro de codage « CIM-10 » (Classification Internationale des Maladies - 10ème version), rempli « top chrono » donc avec un risque d’arbitraire, pour toutes les personnes en soins pour des difficultés de santé psychique.

On peut figurer à ce fichier parce qu’on consulte pour :

- des troubles très lourds « F22.0 : Troubles délirants chroniques - Paranoia »,

- comme pour une simple dépression ponctuelle en réaction à un évènement de la vie « F.32.0 : Episode dépressif léger »,

- sans oublier divers codes très intéressants pour la police : « F14.2 : Troubles mentaux et du comportement liés à l’utilisation de cocaine - Toxicomanie ».

Le « codage CIM-10 », permet donc une extraction informatique de listes de malades, par pathologie, en un seul clic. Il tend à se généraliser dans tous les lieux où il y a des dossiers médicaux. Il vient d’apparaitre aussi par exemple, « à titre non obligatoire » pour l’instant, dans les nouveaux formulaires de Certificats médicaux des Demandes destinées aux Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (ex-COTOREP).

Mais des psychiatres et des équipes entières alertent et résistent...!

Vous trouverez en pièce-jointe imprimables ci-dessous, l’étude du Dr Labouret et les contacts.

Documents joints