Dordogne : bilan du 10 et perspectives

Compte-rendu de la réunion du CDU du 16/10/06

mercredi 18 octobre 2006

Le Collectif Dordogne s’est réuni lundi 16 octobre à la Bourse du Travail. Un riche échange a eu lieu notamment sur deux questions :


* Bilan de la journée d’action du 10.10.06
Le rassemblement contre le projet de loi, ce mardi 10 octobre, a rencontré un réel succès. Au niveau national, nous étions entre 12 000 et 15 000. En Dordogne, notre manif avait du tonus. Nous étions plus de 200. Tout nous encourage à ne pas en rester là, d’autant plus que nous sommes tous convaincus que cela n’est pas suffisant pour faire reculer SARKOZY. Par contre il est intéressant de noter que partout en France la contestation commence à s’organiser et diverses initiatives émergent (débats publics, nouvelle journée d’action...).

* Quelle suite donner à notre exigence de retrait du projet de loi dit de « Prévention de la Délinquance » ?
Nous partageons tous l’idée que l’élargissement de la résistance à la délation passe par le partage avec le plus grand nombre du contenu et des risques encourus si le texte était appliqué. Pour rencontrer et échanger avec des collègues et citoyens nous disposons de la pétition (jointe), relookée. C’est un support efficace. Des membres du Collectif vont la proposer à des avocats, des psy.... Une action en direction des élus est prévue. Au plan national, un appel est en cours d’élaboration pour élargir le nombre de personnalités et d’organisations soutenant notre action. Nous avons décidé de nous rapprocher de nos collègues afin de permettre au plus grand nombre de participer au Collectif Départemental. C’est ainsi que nous allons organiser trois réunions le même soir pour informer et préparer le rassemblement, qui se situera dans le cadre d’une action nationale (samedi 18 novembre) : le Mardi 7 novembre
- Sarlat
- Bergerac
- Mussidan (Salle du Caveau, Centre Victor Hugo)

Prochaine réunion du Collectif Départemental Unitaire : Lundi 23 octobre, Bourse du Travail, pour préparer :
- L’adresse aux élus,
- l’invitation aux 3 réunions
- le tract pour le 18 novembre. Ce jour là nous remettons les pétitions au préfet.