Dominique de Villepin définit « six chantiers » pour lutter contre l’insécurité

samedi 26 juin 2004, par Emmanuel


« L’attente des Français en matière de sécurité est toujours aussi vive, dans la vie quotidienne comme devant les grandes menaces ». Rappelant que « la sécurité des Français est une priorité nationale », Dominique de Villepin a dressé, jeudi 24 juin, le bilan de son action place Beauvau. Surtout, il a lancé six chantiers prioritaires, afin de « changer de braquet » dans la lutte contre l’insécurité. « La modernisation des instruments de lutte contre le terrorisme », « la lutte contre les actes racistes et antisémites », « l’égalité des chances », « la sécurité des mineurs », « le démantèlement des réseaux de trafic de drogue », et la « lutte contre la cybercriminalité »  : à la tête de ces chantier, le ministre de l’Intérieur a nommé cinq personnalités- se réservant à lui-même celui du terrorisme. Pour piloter le groupe consacré à l’égalité des chances, il a désigné le sociologue, économiste et romancier d’origine algérienne Azouz Begag. L’auteur du Gône du Chabaa a également été membre du Conseil national des villes et du groupement d’études et de discriminations (GELD). Et c’est Marie-Thérèse Hermange, secrétaire départementale de l’UMP de Paris depuis 2003, qui aura la charge du chantier, « sécurité des mineurs ». Elle est également membre du Haut conseil de la population et de la famille. Dominique de Villepin a par ailleurs souhaité que sur chacun des six « chantiers », un « plan d’action », lui soit fourni dans la deuxième quinzaine de septembre : « les premiers résultats doivent pouvoir être enregistrés d’ici la fin de cette année »

Aller plus loin contre la délinquance

Sur le terrain de la délinquance, Dominique de Villepin a insisté sur le prévention de la violence. A cette fin sa « méthode repose sur l’expérimentation et les enseignements du terrain avant d’aboutir à un projet de loi », a-t-il précisé. Le projet de loi relatif à la prévention de la délinquance des mineurs, dont les premières versions avaient été vivement critiquées, devrait faire l’objet d’une « remise à plat ». Les différents ministères concernés par ce texte - Justice, Cohésion sociale, Santé- devront notamment se prononcer sur la question sensible de la circulation de l’information. Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs précisé que sa méthode de travail s’appuierait sur les 24 quartiers identifiés comme les plus criminogènes par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy. « Je veux me rendre sur place (..), écouter les habitants, les maires, les forces de sécurité, les associations, les travailleurs sociaux, voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas ». Pour améliorer cette évaluation, il a également indiqué qu’il avait « constitué au ministère une cellule spécifique pour le suivi de ces actions, placée à mon cabinet ». La maîtrise de l’immigration devrait également être renforcée, notamment à travers un renforcement du contrôle des frontières. Souhaitant « augmenter les reconduites aux frontières », le ministre a indiqué que son objectif était" le doublement des éloignements en 2004. Dominique de Villepin a par ailleurs rappelé qu’il souhaitait « que le projet de loi sur les responsabilités locales aboutissent avant la fin juillet, afin que la loi soit applicable dès janvier 2005. »


1 Message

  • A propos d’antisémitisme je suis curieux de savoir comment des sémites peuvent commettrent des actes antisémites.C’est ce que l’on prétend de la part des Arabes qui commettent certains mauvais actes envers les israelites.Or ils clament tout un chacun être de même sang et de même race...De quoi y perdre son Latin.
    Autre cas ! En Corse quoi qu’on en dise,les gens du continent sont des amis tant qu’ils ne s’impliquent pas dans les affaires corses.Bien des gens se sont fait plastiquer leurs biens ou ont reçu des menaces qui les ont incité à s’en déménager...On n’en a guère parlé. Or subitement quelques magrébins subissent un peu le même sort que d’autres avant eux ; alors là ! c’est du racisme.Conclusion !Il y a des coups de pieds au cul sympatiques,tolérés gentils et d’autres qui seront sévérement réprimés.C’est ça la discrimination positive.Qu’est devenu notre république ?