Des nouvelles du collectif de Brest...

dimanche 3 octobre 2004

N’ayant pu déléguer personne à l’AG du 2 octobre, et nous en excusant par avance, le collectif de Brest vous propose un bref bilan écrit de son activité.


Le collectif est composé de citoyens, militants, représentants d’association, de syndicats travaillant dans le champ social, médico-social et éducatif. En son aussi membres des organisations : CFDT, FSU, Solidaires (SUD santé-sociaux, SUD éducation), Les Amis du Monde Diplomatique, un collectif de citoyens, le collectif de professionnels de la prévention spécialisée, le collectif des étudiants de l’ITES, Association nationale des assistantes sociales, syndicat des psychiatres des hôpitaux, collectif des formateurs de travailleurs sociaux, AC !, AIDES.

Depuis la manifestation du 17 mars, et la première réunion du 5 avril, nous nous sommes réunis très régulièrement sur Brest. Les réunions du collectif rassemblaient une cinquantaine de personnes avant les vacances. Mais depuis la rentrée, nous sommes beaucoup moins nombreux ...pour l’instant.

Actions depuis notre création :
- diffusion à plusieurs milliers d’exemplaire sur Brest centre et quartier d’un tract sur les enjeux du projet de loi
- tenue d’un stand sur les 3 jours de la « foire aux croûtes », lieu culturel et festif brestois
- conférence de presse bien relayée dans les journaux locaux
- envoi à tous les maires, députés et sénateurs du département du Finistère d’un courrier sur les enjeux de la loi ; demande de rendez vous
- rencontre avec 2 députés PS du Finistère P Adam et M Le Branchu + quelques réponses écrites
- manifestation réunissant autour de 400 professionnels, suivie d’une réunion publique qui a assez bien marchée.
- campagne de collage d’affiches sur la ville
- intervention au conseil de la communauté urbaine de Brest

A ce jour, nous nous sommes donné pour priorité d’être en capacité de reconstruire une mobilisation pour la fin de l’année, date prévue de passage du projet de loi devant les parlementaires. Nous avons pour projet de tenir à la mi novembre une réunion publique avec des personnalités qui pourraient amener notre questionnement à la dimension d’un débat de société, et de faire des liens avec les choix actuels de politique libérale.

Nous nous tiendrons informés de ce qui se décidera ce week end. N’hésiter pas à nous joindre : Olivier 02.98.43.15.95, 06.33.08.37.51, Béatrice : 06.60.14.33.94

Olivier Cuzon, Béatrice Le Roux