! Délinquant selon Sarkozy !

COLLECTIF Toulousain RESISTANCE à la DELATION

jeudi 13 mai 2010, par Collectif toulousain


 ! DELINQUANT SELON SARKOZY !

Depuis janvier 2004, il informe la population et mobilise contre les dangers de la loi dite de prévention de la délinquance (loi PLD.mars 2007). Aujourd’hui, il exige l’abrogation de la loi, prévoit d’organiser la désobéissance face à son application et lutte contre les logiques sécuritaires de contrôle social.

Il conteste la loi !! Elle amalgame prévention, accompagnement éducatif et répression, fait la confusion entre difficultés sociales et délinquance. Elle engendre la perte du droit au respect de la vie privée des personnes.Elle laisse à penser que la prévention se construit à partir de catégories de population à risque qu’il faut écarter de la société : mineurs, familles en difficultés, toxicomanes, malades mentaux. Le collectif lutte contre ces dérives, il informe et se mobilise.

Localement, il est attentif aux politiques municipales en matière d’action sociale, de prévention de la délinquance, de sécurité publique. Il demande le vote de la non application de la loi en Conseil Municipal àToulouse.

Soutenu par différentes organisations locales, syndicats, collectifs, associations et membre du Mouvement national Antidélation, il est composé de professionnel/le/s du secteur social, éducatif ou de la santé et de citoyen/ne/s. Il participe aux initiatives des collectifs anti-EPM, Non à Edwige 31, Base-Elèves:Non !, Bazar au Bazacle, L’Utopie sinon Rien, Toulouse Libertés, Ligue des Droits de l’Homme …

Le collectif Résistance à la Délation-31 et de nombreux artistes musiciens font route et lutte commune dénonçant la casse des liens de solidarité et le fichage des citoyenn-e-s, et souhaitent en informer le plus grand nombre.

Contenir, surveiller, fliquer, cibler, dénoncer, punir, pourchasser, menacer, enfermer…..

Face à la criminalisation des luttes, de la pauvreté, face à la stigmatisation des populations, en particuliers des plus fragilisées et de la jeunesse, face à un ordre public « supérieur » qui s’assoit sur les libertés individuelles et instrumentalise les services publics et l’action sociale …, le collectif Résistance à la Délation et de nombreux artistes musiciens se rejoignent sur le terrain de l’engagement militant et musical ….

La suspicion et le chantage à la délation sont les rouages de ce système organisé. Une politique axée sur l’ordre public est dangereux démocratiquement et condamnable au regard des réalités sociales observées !

Nous résistons et résisterons, nous dénonçons et dénonceront cette loi qui réhabilite la délation comme devoir républicain où les artistes et les militants sont priés de se taire.

RESISTANCE ! VIGILANCE !

Documents joints