Courrier du Maire de Toulouse

Plus d’un an après notre courrier, après plusieurs courriers et interpellations...

mercredi 18 mai 2005, par Collectif toulousain


« Toulouse, le 17 mai 2005

Madame, Monsieur,

J’ai bien reçu le courrier par lequel vous me faites part de votre opposition à l’avant-projet de loi pour la prévention de la délinquance et j’ai pris note de votre position.

N’étant pas parlementaire, je n’aurai donc pas vocation à me prononcer sur ce texte, s’il est présenté à la discussion et au vote du Parlement.

Nous ne pouvons cependant pas ignorer l’accroissement de la délinquance et de l’insécurité dans les grandes villes et, par conséquent, à Toulouse.

Je reçois tous les jours des lettres d’administrés qui me font part de leurs inquiétudes à la suite d’agressions, de vols avec effraction ou d’actes de violence dont ils ont été victimes.

Pour ma part, j’estime que nous ne devons montrer aucune complaisance vis à vis de la délinquance. Si la délinquance est le fait d’une minorité, elle touche la totalité de la population. Il est de notre devoir de veiller à la sécurité de nos concitoyens et de prendre les mesures qui s’imposent pour lutter contre ce fléau social, tant en ce qui concerne le champ de la prévention que celui de la sanction si nécessaire.

De plus, je tiens à souligner que lors du Conseil Municipal du 25 mars 2005, le comportement des membres de votre collectif a été tout à fait inadmissible et ors de propos, vis à vis d’élus de la République réunis pour travailler au devenir de Toulouse.

Néanmoins, ouvert au dialogue avec tous les acteurs de la cité qui veulent contribuer à l’amélioration de la vie qiuotidienne de nos concitoyens, j’ai donc demandé à Pierre Emeric CHABANNE, Directeur de Cabinet, de vous recevoir. Vous pouvez prendre contact avec son secrétariat en téléphonant au 05.61.22.26.54 pour arrêter la date d’une rendez-vous.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Jean-Luc MOUDENC »