Conf Denis Sieffert, collectif antidélation

lundi 5 décembre 2005, par Emmanuel

Jour : 14/12 Heure : 18h30 Lieu : Fac. Ségalen


« Sécuritaire : quand le remède est pire que le mal… »

Les libertés publiques sont-elles menacées en France ? Depuis les attentats du 11 septembre 2001, et par vagues successives de mesures, le champ des libertés publiques et individuelles s’est considérablement réduit. Au nom de l’alibi antiterroriste, la « panoplie française » a fini par rejoindre certains aspects du « Patriot Act » américain. Au nom de la « répression », les pouvoirs de police ont empiété sur les fonctions traditionnellement dévolues à la justice. Au nom de la « prévention », de nouveaux pouvoirs d’investigation et d’intervention se fondent désormais sur le simple soupçon.

Denis Sieffert évoquera le « climat » créé depuis quatre ans, en France et dans le monde : le temps des « Rambo ». La confusion entre l’antiterrorisme et le sécuritaire. La rencontre entre le « 11-septembre » et le « 21 avril ». Le travail accompli sur l’opinion. Il décrira le dispositif « sécuritaire » actuellement en vigueur en France (et dans d’autres démocraties occidentales), et montrera en quoi ce dispositif fait irruption dans la vie sociale, jusque dans les conflits du travail, ainsi que dans la vie privée. En quoi il est discriminant à l’encontre de certaines catégories de citoyens en regard de leur origine ou de leur religion ? Il évoquera les juridictions d’exception et les lois d’exception, comme la loi du 3 avril 1955 récemment exhumée par le gouvernement.

Denis Sieffert est directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Politis. Il est l’auteur de Israël-Palestine, une passion française (La Découverte, 2004), La Guerre israélienne de l’information (avec Joss Dray) (La Découverte, 2003).