Communqiué débat public 10/03/04

jeudi 4 mars 2004, par Collectif toulousain


Débat public sur le projet de loi « pour la prévention de la délinquance »

Début février, s’est créé le Collectif toulousain « Résistance à la délation », en réaction à l’avant-projet de loi « pour la prévention de la délinquance » (à la suite du rassemblement le 2 février pour la venue de Sarkozy).

Ce projet amalgame volontairement difficultés sociales et délinquance. Il représente des dangers importants : institution de la délation, recensement et stigmatisation des personnes précaires, répression à outrance, disparition de l’éducatif et du social… Ce projet de loi rappelle les périodes les plus sombres de l’Histoire. On ne camoufle pas la misère sociale par la délation et la répression ; nous ne voulons pas de cette société-là.

Le collectif organise un débat public : Le mercredi 10 mars 2004 à 20h30 à la Bourse du Travail (pl. St. Sernin) Avec des listes présentes aux élections régionales

Parmi les 5 listes invitées (LCR-LO, Liste alternative, PS-PCF-MRG, UDF, UMP), nous avons à ce jour eu 2 réponses positives (de la part de LCR-LO et « Liste alternative ») et 1 négative (de la part de l’UMP).

POUR JOINDRE LE COLLECTIF Courriel (e-mail) : antidelation.tlse abri.org

POUR TOUTE INFORMATION (prochaines réunions, initiatives,...) Boite vocale : 05.34.44.50.32 – Site web : www.abri.org/antidelation

Le collectif est soutenu par : Collectif Toulouse Libertés, Collectif intersyndical Prévention Spécialisée 31 ; CNT, FSU ( et SNPES-PJJ), Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats de France, UD CGT (et CGT santé-action sociale), Union syndicale Solidaires (et SUD santé-sociaux, SUD éducation, SUD services publics, SUD protection sociale, SUD aménagement et urbanisme) ; Coopérative des élèves du CRF CEMEA, LDH, MRAP, Ras l’front, SOS Racisme indépendant