Communiqué venue Villepin 21/01/05

Collectif toulousain « Résistance à la délation »

mardi 18 janvier 2005, par Collectif toulousain


VENDREDI 21 JANVIER 2005

VILLEPIN à Toulouse : affirmons notre opposition au tout-répressif et à la délation

RASSEMBLEMENT - 12h30-14h00 - Place du Capitole

Fichage de toute personne en difficulté - dés la maternelle, obligation d’information du maire, stage de “parentalité” obligatoire, vidéo-surveillance accrue (hall d’immeuble, cours d’école, transports en commun), “réforme” de la psychiatrie vers un fichage de tout malade... Tels sont les grandes lignes de la dernière version connue du projet de loi inter-ministériel sur la « prévention de la délinquance ».

Le contenu du récent rapport parlementaire*, rédigé par le député BENISTI (UMP), qui conjugue stigmatisation des pauvres (voire étrangers) et ordre moral, ainsi que les « expérimentations » à l’œuvre dans différentes villes ou départements montrent que le combat engagé contre ce projet de loi reste totalement d’actualité.

L’opération de soi-disante « sécurisation » organisée par les forces de “l’ordre” le 6 janvier dernier devant les établissements scolaires a illustré grandeur nature ce que le gouvernement envisage en matière de prévention de la délinquance : Tout le monde devient délinquant potentiel...

C’est pourquoi le Collectif toulousain “Résistance à la délation” appelle, à l’occasion de la venue du Ministère de l’Intérieur à Toulouse, à une rassemblement pour affirmer notre opposition au tout-répressif, à la stigmatisation des populations en difficultés et à la disparition de la confidentialité - comme nous le ferons à la manifestation nationale le 3 février prochain à Paris.

[*] le rapport est disponible ici : http://www.abri.org/antidelation/ar...

Le collectif est soutenu par : Collectif Toulouse Libertés, Collectif Prévention Spécialisée ; CFDT santé sociaux 31, CNT, FSU (et SNPES-PJJ), SNMPMI, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats de France, UD CGT (et CGT santé-action sociale, CGT SDEN), Union syndicale Solidaires (et SUD santé-sociaux, SUD éducation, SUD services publics, SUD protection sociale, SUD aménagement et urbanisme) ; Coopérative des élèves du CRF CEMEA, Grisélidis, LDH, MRAP, Ras l’front, SOS Racisme indépendant