Communiqué de presse du Collectif National Unitaire

jeudi 18 mars 2004, par Emmanuel, gerard

CGT ; SUD ; FSU ; CNT ; Syndicat de la Magistrature ; Syndicat National des médecins de PMI ; Collectifs de Prévention ; Collectifs Etudiants ; AC ; Ligue des Droits de l’Homme


JPEG - 91.8 ko
Manif du 17 mars 2004 à Paris

A l’appel du Collectif National Unitaire, plus de 10 000 personnes étaient dans la rue ce 17 mars 2004 contre le projet de loi de Prévention de la Délinquance de Mr Sarkozy, Ministre de l’Intérieur. De nombreux personnels sociaux, éducatifs et de santé étaient représentés. Une forte mobilisation des écoles de formation des travailleurs du social organisés en collectifs est à remarquer.

De même en Province, de nombreuses villes (Lyon, Toulouse, Marseille, Nantes, Lille...) ont organisé des manifestations locales qui ont regroupé entre 5 et 6000 personnes. C’est une mobilisation historique qui démontre bien le rejet par les professionnels du projet de loi liberticide s’inscrivant dans un choix de société ultra libérale. Une délégation a été reçue au Cabinet de Mr Fillon, Ministère des Affaires Sociales. Celle-ci a exigé l’abandon de ce projet de loi.

JPEG - 97.9 ko
Collectif unitaire du Rhône à Paris

Dès ce soir, nous sommes déterminés à développer l’information et amplifier la mobilisation jusqu’au retrait de ce projet. Le Collectif National Unitaire se réunira dès lundi pour organiser les suites à donner à cette journée.