Comment aider vos gendarmes à vous protéger ?

mercredi 18 février 2009, par Etienne

On pourrait (on devrait) ne pas y croire, et pourtant ... Quand on se souvient des tracts diffusés par la police à Villiers-le-bel appelant à la délation (contre rémunération), on se dit que ce courrier de la gendarmerie de Sarlat (Dordogne) aux élus n’est que dans l’ordre « normal » des choses.


Evidemment, « personne ne vous demande de faire de la délation », ouf !

Il s’agit juste « d’un vrai réflexe de vigilance citoyenne » car « la gendarmerie a besoin de votre soutien ». Sous Vichy aussi, il ne s’agissait pas de collaboration mais de citoyenneté (oui, je sais, la référence en agace plus d’un ...)

Là où on comprend toute la portée de cette lettre adressée aux élus du coin, c’est dans son allusion aux bien connus anarcho-autonomes et autres épiceries tapies dans l’ombre.

Alors balancez tout ce que vous pouvez, des « personnes vivant repliées sur elles-même de manière quasi clandestine » au « passage anormal de véhicules dans les zones isolées ».

Pas de risque de fausse dénonciation ou d’erreur d’appréciation, balancez tout, vous dis-je, « la gendarmerie [...] sait distinguer les honnêtes gens des malfaiteurs ». Nous voilà rassurés, tout le monde sait que les gardes à vues, passages à tabac, mises en examen et détention préventive ne sont jamais injustifiés.

Si tu ne sais pas pourquoi ta liberté est bafouée, c’est pas grave, d’autres savent à ta place.

JPEG - 642.9 ko
gendarmerie Sarlat

3 Messages de forum

  • a colombey lesbelles les gendarmes nons pas enregistreés notre plaintes merci égalitefraternité et liberté un francais qui a voté la guauche merci. on se laissera pas faire.

    • Comment aider vos gendarmes à vous protéger ? 24 mai 2014 22:12, par decroix bernard

      j ai 62 ans j etais ga et je voudrais aider les gendarmes dans l inconnito salutations respectueuses

      • Comment aider vos gendarmes à vous protéger ? 25 mai 2014 17:18, par Etienne

        Bonjour,
        je pense qu’il y erreur. A moins d’être vous-même dans le second degré !
        Nous honnissons ce genre d’initiative qui amène immanquablement à balancer son voisin dont la tête ne nous revient pas. D’autant plus que le courrier montre bien à quel point la gendarmerie est bourrée de préjugés et fixe son action sur un type de délinquance, qui n’est pas, et de loin, celui qui coûte le plus cher à la société. Elle se fait juste le relais d’une certaine classe qui a bien besoin de paravents pour fixer l’attention ailleurs que sur ses politiques d’agression contre le peuple et autres magouilles.
        Salutations